♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]


Partagez | 
 

 ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Kannelia
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 28

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 17ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Sam 11 Mai - 14:52



Quitter ces lieux


Une cage, un hybride, le tout multiplié jusqu'à un nombre infini, ou presque: voilà ce qu'était l'animalerie aux yeux de Kannelia. Elle aussi était assise, comme beaucoup, silencieuse au fond de sa cage aux barreaux de métal. Il n'y a rien à faire de ses journées, attendre que ça passe, à voir des hommes, des humaisn défiler devant les hybrides. Neko, inu, kitsune, voilà ce qui se vendait bien, voire très bien. Les serpents? Non, ça n'intéressait pas vraiment.

Les enfants qui cherchait un animal de compagnie n'en voulait pas : un serpent = répugnant, ou ceux qui aiment, regard l'hybride en question, et souvent c'était " mais elle n'y ressemble pas, j'en veux pas!"
Alors, quand ça fait 5 mois qu'on attend, on n'espère plus. Du moins, à part sa venue. Kannelia serait capable de reconnaître sa voix entre toutes, alors elle ne bougeait pas Du fond de sa cage, écoutant brièvement chaque voix, chaque nouvelle venue, mais rien.
La jeune femme posa sa tête contre le mur froid, serrant ses jambes conte sa poitrine en fermant les yeux, s'assoupissant quelques minutes, avant de se réveiller.

Pour une fois, elle s'approcha de la porte de sa cage, regardant aux alentours, s'asseyant à nouveau, dos contre mu, regardant quelques aux locataires, d'autres hybrides qui attendaient leur chance...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Alwena
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 11

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 18 ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Sam 11 Mai - 19:45


Trois mois. Ca fessait trois mois qu’elle vivait dans cette cage, sortant par moment pour se dégourdir les jambes. Et cela n’était du qu’au fait que le gérant trouver qu’elle cuisinait bien. De cette avantage elle se serait bien passé, car sa lui avait attiré l’inimitié de la plus part des autres hybrides. Elle changeait de cage régulièrement. Mais jamais elle n’avait le temps de faire connaissance avec les hybrides voisins. Et il y en avait tellement qu’elle ne reviendrai pas près de ceux qu’elle avait déjà rencontré avant un petit moment.

Ce jour-là, au matin, Alwena déplia ses ailes autan qu’elle le put, au vu du peu de place que les cages leur laisser. Elle s’avait qu’elle ne sortirait pas aujourd’hui. Aller savoir pourquoi… Mais le gérant le lui avait dit la veille. Aussi devinait-elle qu’elle ne changerait pas de cage aujourd’hui. Donc, Alwena s’étira autan qu’elle le put et étendit ses ailes. Son regard se porta sur une fenêtre ou un petit bout de ciel bleu était visible. Elle colla son front aux barreaux de la cage, rêvant de voler a nouveau, de sentir le vent dans ses ailes, de sentir les muscle de ses ailes bouger a nouveau et jouer sous sa peau pour la porter a nouveau au-dessus du sol. Mais elle savait qu’il ne lui fallait pas trop rêver. Les hybrides chauve-souris n’était pas légion, aussi son prix était-il assez élever. Ce qui en général décourager ceux qui la trouver intéressante.

En soupirant elle se redressa un peu puis s’assit au fond de sa cage en repliant ses ailes dans son dos. En face d’elle, l’horloge tournait et les minutes puis les heures passèrent. Au bout d’un moment elle tourna la tête. A sa droite la cage était vide. A sa gauche en revanche, il y avait une hybride. Rouler en boule sur elle-même, Alwena la trouva songeuse. Aussi n’osa-t-elle pas lui adresser la parole. En soupirant elle revient a la contemplation de son coin de ciel. Dehors il lui semblait qu’il fessait chaud, mais enfermer dans l’animalerie comme elle l’était-elle ne pouvait juger de rien. Elle n’était sûr de rien.

Alwena soupira, assez discrètement pour ne pas se faire entendre du gérant un peu plus loin et ne pas se faire réprimander. Dans un pur automatisme, elle rassembla ses longs cheveux qu’elle brossa de ses doigts, histoire de les démêler un peu quand même. Puis son attention se reporta sur sa voisine. Cette dernière avait des cheveux qu’elle trouvait magnifique. Surtout de par leur couleur. Ils lui semblaient être d’un rouge flamboyant. Rouge flamme. Alwena ne savait pas de quelle espèce elle était et elle ne pouvait s’empêcher de se le demander. Mais encore une fois elle se retient.

Alors qu’un autre client entré dans la boutique, Alwena s’allongea au fond de sa cage et elle étendit une de ses ailes au-dessus d’elle, pour la protéger de la lumière. Issu d’une espèce nocturne, quand elle pouvait reprendre son rythme de vie naturelle, elle n’hésitait pas. Comme rien ne se passer pour le moment, elle décidât de dormir un peu. Son aile la protégeant de la lumière, elle ferma les yeux, s’endormant presque. Ce qu’elle ne vit pas, n’y fessant pas vraiment attention, c’est que le bout de l’aile, l’extrémité, était passer entre les barreaux de sa cage. A peu près 5 a 10 cm dépasser sur le chemin entre les deux rangées de cage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Sam 11 Mai - 19:58

" Enjoy mister "
Je me réveillas mornes, l'esprit dans le colletard, rien de plus. J'avais une grande gueule de bois, la veille j'avais revus un pote de longue date et que je n'avais pas recroisé depuis un sacré bail. Je posa un pied sur la moquette de ma chambre, mais mon corps refusait de m'obéir car il faisait encore un peu frais dans la pièce. Je soupiras lourdement tout en me grattant le nez puis d'un coup je jeta ma couette loin de moi pour m'obligé à me lever, je frissonna en trottinant doucement vers la salle de bain. Une douche bouillante eut le bonheur de me réveillé, je me rasa en même temps tout en fredonnant, qu'allais-je faire aujourd'hui. Un voile noir passa dans mon regard en pensant à mon ancienne hybride qui avais disparus, je la retiens elle. Enfin bref je n'y pensa plus chassant ces pensées en chantant et en dansant dans la douche.

Au bout de trois quart d'heures je me sentis enfin en pleine forme et enfin je sortis de la douche en prenant au passage une serviette, je l'enroula autour de ma taille puis avec une autre me sécha entièrement avants de retourné dans ma chambre pour choisir de nouveaux vêtements, oui ceux d'hier puaient et sont sale. Je pris un pantalon noir en jean et un tee shirt tout aussi noir, mes sous vêtements, ça je me le garde pour moi. Mais vue la fraîcheur de dehors je pris aussi un petit polo profitant ainsi de sa chaleur je m'habillas avant de descendre dans la cuisine pour me faire un bon café. Une fois ma tasse finit j'allumas la radio pour écouté un peu les infos puis me disais que je devrais sortir un peu car j'avais quelques trucs à acheter, donc le programme de la journée est en fait simple. J'allais passé une partie de ma journée dans les magasins, super j'en frémis d'avance moi qui aime pas trop les magasins, enfin bon je doit le faire.

Je coupa la radio puis alla vers l'entrée en laissant ma tasse sur la table, j'attrapa mon manteau et mes clés de voiture avant de passé la porte et de la fermée. La voiture m'attendais comme à son habitude sur le devant de la porte du garage, c'est une Mustang de 1969, un moteur V8 et 16 soupapes, j'adore ce modèle et j'avais mis du temps à me l'acheté. Ouais j'aime ma voiture, c'est mon petit bijou, je monta à l'intérieur et mis la capote en mode ouvert avant de démarré direction la ville. La route se passa tranquillement, rien de spécial à dire sur ça. Je continua en entrant dans la ville, déjà le monde qu'il y avais me fis grimacer mais bon il faut de tout pour faire un monde. Je continua vers le centre ville avant de tourné direction le parking souterrain, je trouva une place au premier niveau avant de coupé le contact et de descendre, je remis la capote en place puis ferma ma voiture en sifflotant. Je remontas vers la surface puis en regardant le ciel bleu j'eus un petit sourire avant d'allé acheter mes bricoles, ouais le plus dur arrivais mais bon si je me dépêche, je pourrais être chez moi avant dix huit heure, ce ne serais pas un mal.

Enfin mes courses finit je retournas à la voiture en mettant mes sacs dans le coffre, puis une drôle d'idée me traversa l'esprit, tant qu'à faire vue que je suis ici pourquoi ne pas faire un tour à l'animalerie, ben ouais je doit avoué qu'être seul me pèse un peu maintenant. Ma décision prise je remontas donc direction le magasin sans vraiment une grande motivation mais bon ont ne sais jamais, je passa devant la devanture en grimaçant un peu. Ce magasin est pas super top mais bon ont trouve des fois de jolis spécimens, donc je posa la main sur la poignée et entra dans un tintement de clochette qui me vis rappliqué le vendeur tout sourire, allons bon je vais avoir le droit à une visite guidée du magasin. Je fis une moue un peu boudeuse mais ne dit rien en le suivant, il me demandas ce qui me plaisait et ce que je voulais, je rétorquas que je suis venus juste pour voir pour le moment, oui je n'allais pas me laissé faire et prendre un hybride pourris, je suis pas stupide non plus. Le vendeur me laissa donc seule au milieux des cages sans rien dire de plus retournant vers d'autres clients. Je marcha doucement en regardant les cages les yeux mis clos me demandant si j'allais ou non ressortir seul, je passa devant une cage qui m'étonna. Sur la plaque je pouvais lire deux noms alors que je ne voyais qu'une petite hybride aux cheveux rouge, mignonne soit dit en passant, je m'accroupis devant la cage en la regardant, j'attendais qu'elle me parle pour ensuite voir si oui ou non j'allais engager la conversation.
Mais à peine étais je posé que je remarqua qu'elle ne s'intéressais vraiment pas à moi, voilà un comportant bien étrange. Je posa une main sur mon crâne tout en me disant que c'était pas trop mon jour. Je soupira doucement puis leva un doigt pour prendre la parole.

Le mieux je pense est que tu te vende, vas y je t'écoute.


Je rouvris les yeux attentif à ses moindres paroles, si elle voulais partir de cet enfer c'était maintenant qu'elle devais se montré attentionné et surtout qu'elle sache ce vendre. Je suis un monstre pour lui faire espéré de fausses choses, mais elle m'intéresse. Maintenant les cartes sont dans sa main, à elle de joué.
Revenir en haut Aller en bas

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Kannelia
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 28

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 17ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Dim 12 Mai - 14:23



Un intérêt particulier?


Observer ce qui vous entoure, peut-être, pourquoi pas, nouer des relations avec les autres hybrides présents aux alentours? Non, ce n'était pas le style de Kannelia, qui, de ses yeux roses, observa légèrement autour d'elle. Ce fut un bruissement qui lui fit lever la tête, sortir de sa torpeur pour regarder sa voisine.
C'est son aile qui avait fait un certain bruit qui l'avait attirée : une longue aile foncée, caractéristique des chauve-souris... Se demander qu'elle hybride elle était était donc inutile.

Chauve-souris... Ca aussi c'est rare, et ça aussi, souvent, ça n'attire pas les humains : un animal nocturne, discret, cousin de l'oiseau mais avec des ailes de peau, sombre, sans plumes et au vol caractéristique : oui, les humains trouvent ça effrayant.
Elle était aussi, voir plus mal logée qu'elle. En étant à moitié serpent, elle attirait parfois la convoitise : Atheris Squamigera, serpent plutôt spécifique avec des écailles apparentes, qui ressortent légèrement. Oh, et en plus il peut cracher du venin, pour couronner le tout.

Mais pas le temps de rester plonger dans ses pensées : une voix, une question. Kannel' tourna la tête vers la porte de sa cage, un humain était accroupit face à elle... Elle l'intéressait? C'était bien le premier depuis des mois. Elle cligna des yeux, le considérant un moment, avant de soupirer doucement, fermant les yeux un instant. Se vendre n'était pas dans ses habitudes, loin de là.

" Atheris Squamigera, soit en quelques mots, serpent. Sang froid, besoin de chaleur, l'eau froide m'est dangereuse. Malgré mon air faible, j'ai beaucoup de force, à la fois dans la machoire, les bras et surtout les jambes. "


Argumenter pour mettre en avant ses points forts en cachant les points faibles n'était pas vraiment son fort. Elle n'était pas illitrée, savait bien parler, un peu écrire, un peu lire aussi, mais de là à argumenter à la manière d'un commercial, il ne faut pas rêver. Puis, s'il la voulait, elle n'avait pas besoin de se mettre en avant, de même si elle ne l'intéressait pas.
La jeune hybride flamboyante possa son regard face à elle, sur cette longue aile allongée, cachant de visage de sa voisine. D'ailleurs, pourquoi plus elle que celle-ci? Pourquoi plus une personne qu'une autre? Baissant brièvement les yeux, elle reporta son regard froid et neutre sur l'humain... Qui avait des yeux vairons, tiens, elle venait de le noter, de quoi la destabiliser quelques instants, avant de se reprendre.

" Navrée, je ne sais pas quoi dire de plus. Je ne pense pas être plus intéressante qu'une autre, et originale de par ma race, je ne pense pas non plus."


Elle était franche... Un bien, un mal à la fois, qu'allait-il bien en penser? Elle baissa les yeux, détournant alors le regard, soupirant doucement. Le choix de rester ou de sortir d'ici n'avait jamais été dans ses mains depuis le début : seul le choix de l'humain intéressé compte, et peut importe ce qu'on peut dire ou faire.


_________________


Dernière édition par Kannelia le Dim 12 Mai - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Alwena
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 11

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 18 ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Dim 12 Mai - 20:23

Alwena dormis un petit moment. Peu à vrai dire. A peine eut-elle fermé les yeux que des voies lui parvinrent. Un petit soupire lui échappa. Elle ne dormirait pas pour le moment. Intrigué malgré tout, elle ouvrit un œil et décala un peu son aile et jeta un coup d’œil par-dessus pour voir ce qui se passer. Il lui fallut un petit moment pour que sa vue se réadapte a la lumière de la boutique. Pendant un court laps de temps, elle ne vit que de vague forme extrêmement floue. Ne sachant pas ou porter son regard, elle parcourut la pièce, tentant de discerner un peu ce qui se passer. Peu à peu, cela se précisa pour elle, le temps que ses yeux s’adaptent. Et elle discernât une forme en plus au niveau de la cage voisine.

Sa vision redevint nette. Alors elle vit que devant la cage de sa voisine, il y avait un homme. C’était d’ailleurs lui qui l’avait réveillé. Mais peu le lui importer. Elle se redressa légèrement et le regarda. Il semblait grand. Il avait les cheveux noirs. Elle ne voyait pas ses yeux… Dommage. En soupirant elle se retourna et ramena, dans un bruissement de cuire, son aile par-dessus sa tête. Elle ferma les yeux, tentant de s’endormir. Malgré elle, elle suivait la discussion qui se dérouler à quelques mètres a peine d’elle. Elle replia son bras sous sa tête, s’en servant comme d’un oreiller et tente de se concentré sur des souvenir pour s’endormir. Son aile dépassait toujours un peu sur l’allée hors de sa cage.


[desoler, c'est court é.è]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Lun 13 Mai - 14:47

" No one, yes two"
Je l'écoutais avec une grande attention, sans la lâcher du regard et surtout en lui montrant bien que je notais dans ma tête tout les détails qu'elle m'offrait, elle est de type sang froid et donc ne supporte pas les basses températures. C'est une naga, une hybride assez rare mais vue que ça se vois à peine sur elle, ont ne devais pas la croire ou bien pas assez exotique aux goûts des clients, pour moi son minois me plaisais amplement donc pas besoin qu'elle est des grosses écailles ou bien une queue de serpent. Je me frotta le menton en évitant de sourire quand elle se rabaissa, je ne voulais en aucuns cas lui montré ma vrai nature tout de suite, laissons les choses se faire tranquillement. Je me redressa de tout mon long et mon regard se planta dans un truc pas commun pour moi, une aile trainais sur le sol sortant un peu d'une cage, en fait celle voisine de la naga qui d'ailleurs ne m'avais pas donner son nom et je ne voulais pas faire l'imper de me tromper dans son prénom, ça la foutrais mal.

Pour l'instant mon regard resta sur l'aile une petite seconde mais je ne bougeais pas de la cage, je ne voulais pas qu'un autre me vol mon serpent, car oui je la considère déjà mienne. Je me gratta le bout du nez sans plus parler à la petite hybride rouge flamboyant mais je m'adressa à l'hybride dans la cage d'à coté.

Oh range ton aile redresse ton cul et présente toi le machin.
Voilà une entrée en matière un peu plus dans mon style mais je ne doit pas me montré tel que je suis en vrai, jouons encore un peu à faire le gentil. Je leva la main pour faire venir un vendeur, au moment ou je glissa une main dans la cage pour la posée sur la joue de la naga, un autre hybride me choppa le bras et me regarda l'air suppliant, je me ferma à se moment et avec une voix froide et remplis de menace je l'invita à vite me lâcher, je ne voulais pas cet hybride, trop commun pour moi. Je reporta mon attention à la naga et lui caressa la joue avec douceur, puis mon regard se portas à la cage d'à coté mais ma main resta sur la petite serpent, le vendeur arriva enfin et je l'intima doucement à lui ouvrir la cage car je la prenais et je pus enfin me concentré sur le deuxième hybride qui ne m'avais pas encore répondus, mais si je me trompe pas il s'agit surement d'une espèce rare.
Revenir en haut Aller en bas

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Kannelia
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 28

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 17ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Ven 17 Mai - 9:58



Libérée? Réalité...


Il n'avait absolument rien répondu. Le regard de l'hibi s'était posé sur les barreaux face à elle, l'hybride d'à côté était dans son champ de vision, mais en mode floutée, comme elle fixait quelque chose de plus près.
Un soupir lui échappa alors qu'elle relevait le nez vers l'humain, haussant un sourcil en posant réellement son regard sur la chauve-souris d'à côté : il avait été plus sec et froid dans ses mots... Question finesse, on avait vu mieux.

Kannelia fronça les sourcils, n'osant pas regard l'homme aux cheveux noirs et aux yeux vairons, de peur de porter un jugement... D'un côté, il voudrait peut êter la laisser la, mais pour tomber sur qui après? Mais bon, si il allait parler à celle d'à côté, elle ne lui plaisait donc pas, à lui non plus, comme si c'était normal. Qui intéressait-elle? Pas grand monde, pourquoi lui d'un coup? Une aile qui ressort de sa cage, une jolie et longue chevelure soyeuse, ça attire plus, n'est ce pas?
Alors qu'elle regardait sans voir la chauve-souris, ce fut une main, posée sur sa joue, qui la fit sortir de sa torpeur, revenant presque à la réalité. Eh quoi? Clignant des yeux, elle regarda l'homme... Elle ne connaissait pas son nom non plus, ce n'est pas pratique.

Pas le temps de poser des questions, qu'on lui ouvrait sa cage, sous ses yeux roses, avec une certaine surprise tout de même? Regardant brièvement le vendeur de l'animalerie, Kannel' se mit alors debout : ça faisait longtemps tient... La cage était plutôt petite, ça faisait un moment qu'elle n'avait pas eu l'occasion de se mettre debout. Mais pas le temps de s'extasier. Elle souffla doucement, venant se mettre aux côtés de son... Nouveau maître à présent, serrant ses mains l'une dans l'autre devant elle, le regard baissé, calme et discrète.

Et doucement, elle releva les yeux vers lui pour le regarder, puis l'hybride : elle avait une sorte de "supériorité", mais elle sentait que... Enfin, si l'humain lui parlait, ce n'était surement pas pour le plaisir, alors...
2 hybrides d'un coup? C'était ça son idée? Ca n'arrivait pas bien souvent...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Alwena
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 11

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 18 ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Ven 17 Mai - 16:29

    Oh range ton aile redresse ton cul et présente toi le machin.

    Alwena sursauta violement. A coup sur c’était a elle qu’il parlait. Elle était la seule dans le coins a avoir des ailes dans cette allée. Elle se redressa, repliant ses ailes dans son dos apres les avoir secouer comme elle le pouvait. Elle se frotta les yeux un moment, histoire de vraiment redescendre sur terre. Puis elle se tourna vers l’homme qui lui avait parler. Elle avait entendu que c’était un homme. Elle le regarda. A cote de lui, l’hybride qui était dans la cage voisine avait pris place. Visiblement il avait choisi de la prendre. Elle ne comprenait pas pourquoi il voulait qu’elle se presente. Mais en penchant la tête et en le regardant de ses yeux couleur lac de montagne, elle lui repondit :

    « Je m’appel Alwena Monsieur… Je suis une hybride chauve souris. J’ai 19 ans et…. Hummmm… »

    Elle reflechit un moment, ne sachant pas trop quoi dire. En reflechisant, elle donna les information qu’elle jugait utile, un peu en vrac neanmoins.

    « Je sais faire la cuisine, le ménage, la vaiselle… L’entretient d’une maison quoi… Je suis encore vierge… Par contre, a cause de mon ascendence animale, j’ai une activité nocture. Mais j’ai apprit a vivre le jour. J’ai un peu de mal a sortir le jour. J’ai les yeux sensible car je vois mieu la nuit que le jour et j’ai une ouie fine… Je… Je crois que je vous ai dit le principal Monsieur… »

    Elle le regarda, penchant la tête. Elle ne savait pas si elle avait dit se qu’il fallait. Elle se posait la question. M’enfin, elle verrait bien. Si il avait des questions, elle y repondrait sans probleme.


(hrp: désoler c'est court, mais je suis un peu a cour d'idée ><'' )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Sam 18 Mai - 6:00

"Let's go slaves"
Bon, les choses avancent, la jeune naga s'approcha à mon coté la tête basse se tenant les mains. Je ne voyais pas trop pourquoi elle semblais autant dans le vague mais pour le moment je n'est pas trop envie de la faire chier, surtout dans ce magasin qui soit dit en passant est plus pour moi un centre d'esclave qu'une animalerie, oui malgré le fait que je soit une ordure j'ai aussi une conscience des fois. Pour une peu la rassuré et surtout lui faire comprendre qu'à partir de cet instant elle m'appartient je leva mon bras pour venir lui posé sur l'épaule, comme si elle est ou non ma petite amie, j'écoutais attentivement l'autre hybride qui elle aussi m'informa d'une chose intéressante, sa virginité, chose qui ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. De plus de par son ascendance chauve souris elle est plus nocturne que diurne, ça pourrais être marrant.

Je tournas la tête vers le vendeur lui faisant signe d'ouvrir aussi à Alwena vue que c'est son nom. Le mec eut un sourire commercial mais en rien jovial, il semblais obéir à regret, la voulais-t-elle pour lui ? Je ne sais pas mais ce qui est sur est que je vais aussi la prendre pour moi et je me fou de ce qu'il pense. Doucement je fis avancer ma petite hybride avec moi pour s'approcher d'Alwena, ma main en profitais un peu pour lui caresser le cou sans que je m'en rende vraiment compte mais bon montré un peu de gentillesse ne fait pas non plus de mal.

Alwena, c'est ça et bien à partir de maintenant tu à une soeur. Moi pas la peine de savoir comment je m'appel, Master seras suffisant pour vous.
Sur ces mots je la vis enfin sortir, il est vrai qu'elle est magnifique, je suis un sacré veinard, j'en voulais une et me voilà avec deux, que du bonheur, enfin juste pour moi car je suis pas si gentil que je pourrais le montré mais elles le verrons en temps utile.

Le vendeur pris la parole pour me demander si je voulais encore en prendre une ou un autre hybride, je lui fis non de la tête et montra à Alwena de venir sur mon autre coté pour qu'ensembles nous allions à la caisse, voilà le point le plus chiant. J'ai envie d'avoir les deux mais si mon compte est encore dans le rouge je ne pourrais qu'en avoir une mais bon j'ai l'habitude de magouillé donc ça ne devrais pas trop être casse burne. Je marchais dans l'allée sous le regard des badeaux et des hybrides, je sentais certains regards remplis de jalousie mais je m'en fou totalement, j'ai enfin trouvé ce que je voulais, enfin je pense.
Revenir en haut Aller en bas

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Kannelia
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 28

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 17ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Mar 21 Mai - 7:13



Not Alone ~


Faible sursaut de surprise, presque imperceptible, en sentant cette main venir sur son épaule. Pour le coup, elle avait juste relevé légèrement le nez, tournant doucement son visage vers son nouveau maître : qu'est ce que cette main, posée avec légèreté, mais aussi fermeté sur elle voulait dire? Quelque chose du genre : "t'en fais pas, tu vas vraiment quitter l'animalerie, même si je parle avec une autre hybride" ? Ou alors un simple geste amical, pour "renforcer" ces liens encore inexistant? Ou un simple mélange des deux aussi, c'est une autre possibilité...
Un léger souffle, presque un soupir quitta ses lèvres, son attention se reportant sur l'hybride... Ou plutôt sur Alwena, puisque c'était son nom...Ce qui eut pour effet de faire réfléchir notre hibi : c'était cela, se présenter? Elle n'avait absolument rien dit, même pas son nom! Assez pour la faire un peu culpabiliser de n'avoir absolument rien dit sur elle...

Mais apparemment, ça avait suffit pour convaincre, n'est ce pas? Ecoutant l'humain, le regard de Kannelia s'adoucit légèrement envers la femelle chauve-souris, lui adressant un léger et doux sourire amical, sans pour autant faire une scène d'explosion de joie, hein? Ce n'était pas son style! Mais de savoir qu'elles seraient deux, ça fait toujours un petit effet plaisant.
Plusieurs hybrides fixaient l'humain avec parfois une lueur d'espoir dans les yeux : prendre deux hybrides, de races assez rare, ça n'arrive pas souvent... Déjà que le tarif de nos deux femelles n'était pas tout à fait donné, certain semblaient espérer une 3ème adoption. Mais après un regard vers l'humain, Kannel' comprit bien vite que son choix était bel et bien terminé.

Alors qu'ils étaient devant la caisse, l'hybride serpent reprit juste un peu les devants, s'avançant d'un pas pour voir l'homme, mais aussi Alwena.

" Je m'appelle Kannelia.... Pardon, j'avais oublié dde me présenter"


Mais elle essuya un léger regard accusateur de la part du vendeur, qui lui reprochait à la fois de s'être mal présenté en cage - pas bon pour la vente ça -, mais l'avait aussi empêché de parler et de dire le prix.

" Ca fera 1375, Monsieur."


Et vas y que j'te sors le faux-sourire de vendeur qui connait son taf et qui attend son pognon, ne souhaitant rien de plus, à part le voir payer et sortir.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Alwena
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 11

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 18 ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Ven 24 Mai - 15:57

Il la regarda pendant un moment et elle resta silencieuse, attendant un ordre quelconque. Il se tourna vers le vendeur et lui ordonna d’ouvrir sa cage. Elle en sorti prudemment, s’étirant discrètement. Quelque os craquèrent, mais sans plus. Elle hésitât un moment à ouvrir ses ailes en grand mais choisi de se retenir. Elle verra plus tard. Il ne fallait pas trop en demander.

Alwena, c'est ça et bien à partir de maintenant tu as une sœur. Moi pas la peine de savoir comment je m'appel, Master seras suffisant pour vous.

Elle le regarda puis hocha la tête en signe d’assentiment, murmurant

« Très bien Master »

Elle le suivit de près lorsqu’il s’approcha de la caisse, préférant rester près de lui et loin des autres. Elle avait l’impression d’être un animal de foire. Ce qu’elle était quelque part selon certains. Bref… L’autre jeune fille se mis devant eux, se présentant brièvement en donnant son nom : Kannelia. Elle trouvait ca jolie pour sa part. Elle lui sourit et lui fit un petit signe amicale de la main mais préfère rester du cote ou elle était, soit le cote oppose a celui de sa nouvelle sœur. Pendant que le vendeur annoncer le prix, elle regardait un peu autour d’elle. Curieuse. Pour qu’il sache qu’elle était là, depuis qu’elle était sortie de cage, elle tenait un bout du tee-shirt de son maitre. Elle le tenait, mais sans le gêner dans ses mouvements. Juste pour qu’il sache qu’elle était derrière lui. Pendant qu’il payait donc, elle regardait autour d’elle. Surtout les autres cages. A sa droite. Tant et si bien qu’elle ne vit pas venir le coup. Sans qu’elle ne puisse rien faire, elle fut à moitié assommer et tirer au fond du magasin. La main sur sa bouche l’empêcher de crier. Elle ne savait pas qui la tirer ainsi. Mais, ne pouvant rien faire a par se débattre, elle espérait que son maitre aurait remarqué qu’elle ne le tenait plus. A peine arriver au fond du magasin, elle sentit qu’une cagoule lui était passé. Elle ne voyait plus rien et ne pouvait rien dire. Les larmes aux yeux, elle pria pour qu’on l’aide sans savoir ce qui aller lui arriver, ni même qui et pourquoi on l’avait enlevé. Peut-être un ennemi de son nouveau maitre… Qui sait…

Et sa lui fut confirmer. Elle sentit que ses ailes étaient entraver pour ne pas qu’elle puisse s’en servir. Elle tenta de se débattre comme elle le put, mais elle était immobiliser. Même ses bras et ses jambes. Elle sentait une corde mordre ses bras, sa poitrine et son dos. Une voie résonne alors à ses oreilles et un frison de peur pure la parcourt. C’est un homme et sa voie est froide, dur. Sans compassion. Aucune. Un frison de pure terreur la traversa et elle se figea quand elle l’entendit.

« Tu arrêtes de te débattre et tu te laisses faire, ou je te jure que je te case tout tes os, un par un. Sans te tuer. Au moins tu ne bougeras plus, et tu te tiendras tranquille. »

Comme pour illustré ses propos, il prit son majeur gauche entre ses doigts et le lui tordis brutalement. Un pur cri de douleur lui échappa, surtout qu’elle entendit l’os craqué. Mais il fut étouffé par la cagoule. Des larmes commencèrent à couler de ses yeux, mais elle prit sa menace au sérieux et tenta de rester silencieuse. Mon dieu ! Faite que cela cesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Lun 27 Mai - 14:56

"Enjoy Your Self"
Le vendeur m'annonça la note, je m'attendais à plus mais bon je ne vais pas faire ma fine bouche, Kannelia se présenta un peu mieux et du coup je connais enfin le nom de mes deux hybrides, en plus j'ai que des raretés, je dois y faire gaffe. Sortant mon chéquier je sentais Alwena qui me tenais au tee-shirt, ce qui n'est pas plus mal, mais au moment de signé le chèque je tournas la tête en me rendant compte qu'Alwena ne se trouvais plus à mes cotés. Mon regard traversa d'un coup la pièce et je remarqua un peu plus au fond les cheveux de ma chauve souris, d'un bond je fis volte face et courus vers la sortie de secours tout en faisant signe à Kannelia de m'attendre là, ou de me suivre si le coeur lui en disais, là j'avoue que si elle sais mordre ça m'aiderais grandement.

Je courais sans chercher à évité qui que ce soit, quand enfin je poussa la porte de secours ce fus pour voir un mec qui avais mis un sac sur la tête de mon hybride et qui la faisait monté dans son van, je le reconnus assez vite mais bon mes histoires persos ne concerne en rien mes hybrides. Je lui fonça dessus bousculant Alwena et enfonçant mon poing dans la tronche du mec, ma rage se fis au grand jour cette fois.

Ma main libre lui choppa les couilles et les pressa comme des raisins, mon front lui percuta avec une grande violence sa mâchoire, ont pouvais voir une dent et de la bave volé dans l'air. Il me décocha un coup de pied dans le ventre ce qui me coupa le souffle mais ma main se serra encore plus sur ses roustons, je sentais le sang qui commençais à suinté de son pantalon.

Je tiras d'un coup si sec qu'il hurla à mort, mais je ne m'arrêta pas et finit par enfin les lui arracher, oui je suis dingue, mon regard n'avais rien d'humain à ce moment précis. La police arriva à ce moment et me passa les menottes en me mettant au respect les genoux à terres, je releva la tête vers le mec la bave coulant de ma lèvres.

- Touche encore une de mes hybrides et je te tue.

Ce n'est pas des paroles en l'air, mais bon pour le moment le mieux est de me calmé, je suis dans mon droit, je risque pas trop grand chose si Alwena ne ment pas.
Revenir en haut Aller en bas

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Kannelia
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 28

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 17ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Lun 27 Mai - 17:28



Libérée? Réalité...


Attendre... Attendre de sortir de ce trou, qu'il paye pour qu'elles puissent revoir la lumière, sentir l'air frais et non celui plein de poussière et de poils de l'animalerie. Ayant rendu un léger sourire à sa nouvelle soeur, elle s'était reculée pour revenir aux côtés de son maître, ses mains serrées devant elle, les yeux baissés. Elle ferma doucement les yeux en attendant, soufflant... Mais un long frisson lui parcourut l'échine, la forçant à regarder derrière elle, comme si elle sentait une présence.
Juste à temps pour voir un homme tirer Alwena en arrière. La première réaction de Kannel' fut de poser sa main sur le bras de l'humain pour le prévenir, mais il l'avait lui aussi vu et était déjà parti à sa poursuite. Attendre ici? Pardon?

" Hey, attendez, vous n'avez pas payé! Toi, tu restes l...!!!"


Mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase que Kannelia s'était mise à courir à la suite de son maître, surtout... De l'hybride. Elle était rapide, elle le rejoignit à temps pour voir Alwena se faire pousser, courant pour la prendre dans ses bras, pour ne pas qu'elle tombe, ne pas qu'elle se fasse plus mal ... Mais son doigt... Le regard rouge de l'hibi s'était posé sur son doigt retourné... Et elle fronça les sourcils, la relâchant pour aller aider l'humain aux cheveux noirs mais..
Kannel' s'arrêta en voyant cette scène, clignant des yeux avec surprise : c'était... Violent là quand même. Pourtant, elle s'approcha pour mettre ses mains sur son bras, pour le tirer en arrière.

" Master, arrêtez!"


Ca ne pouvait lui amener que des ennuis, et ça ne tarda pas. La police sépara les deux hommes, mais elle fut elle aussi repoussée et mise au sol, les bras dans le dos, au cas où... Qu'elle ne se rebelle pas, ou que son maaître ne lui ordonne pas quelque chose.
L'un des flics présents s'approcha d'Alwena, qui était la personne agressée du groupe finalement, le regard de Kannelia allant de son maître à la soeur, soufflant un peu.

" Qui est ce qui t'as agressée gamine? Qu'est ce qu'il s'est passé? "


Car oui, ils m'avaient pas vu tout la scène, juste... Un homme castrant un autre, mais avec des manières plutôt... Barbares... Ce sortir de ça n'allait pas être facile. Kannelia n'avait pas les menottes, car finalement, elle s'était laisée faire facilement, ne cherchant pas à se débattre : ne pas envenimer les choses... Mais elle posa un bref regard sur son maître, comme pour lui faire comprendre : " un mot de vous et ... Je les attaque."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Alwena
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 11

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 18 ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Mar 28 Mai - 20:20

De ses yeux coulait des larmes à flot. Mais chacune d’entre elles étaient absorber par la cagoule. Son doigt lui fessait mal. Affreusement mal. Elle se sentit poussé en avant. Au moment où elle s’apprêter a monté dans ce qu’elle supposa être un van ou une camionnette, elle se sentit brusquement poussé de cote. Incapable de reprendre son équilibre, elle se sentit tomber. Incapable de se rétablir, elle se préparer a un choc plutôt rude lorsque, au lieu de ça, deux bras l’entourèrent pour la retenir, avant de la lâcher en douceur presque aussitôt. En tremblant elle recula dans un coin, se collant ou elle le pouvait et se fessant le plus petit possible. Elle ne se fiait qu’a son ouïe pour savoir a peu près se qui se passer. Il y avait des bruits de lutte un peu plus loin. Puis elle entendit Kannelia. Son maitre devait donc être non loin. Tremblante, elle resta dans son petit coin.

Soudain d’autre voie se firent entendre. Perdue, elle se cachant encore plus, comme elle le pouvait. Des voies. Des ordres. Des demandes. Son maitre parla, menaçant quelqu’un. Un frison la parcourut. Un autre homme s’adressa alors à elle. Craintivement, elle reculât encore plus dans son petit coin. Tremblante, elle ne bougea pas plus. Elle entendit un autre pas s’approcher. Une femme.


« John !! Comment veux-tu qu’elle s’explique ? Regarde la non de Dieu ! Et appel une ambulance, elle a un doigt casé, ce se voit non quand même ??! »

Alwena trembla un peu plus. Mais la femme s’approcha d’elle en murmurant des paroles rassurantes quelque part. Elle disait qu’elle était de la police. Qu’elle aller lui retirer la cagoule et la corde. Timidement, elle s’avança d’un pas. La jeune femme lui retira alors la cagoule doucement, et elle put prendre une grande inspiration. Ses joues baigné de larmes, elle se laissa faire lorsqu’il fallut couper la corde avec un couteau à ras de sa peau. Pendant ce temps-là, sa vue s’adapta au changement de luminosité. Et l’ambulance arriva pile quand ils eurent fini de la libérer

La jeune femme fasse a elle semblait être une policière. Alwena la regarda puis balaya la ruelle des yeux, cherchant à comprendre ce qu’il s’était passé comme elle le pouvait. Un homme était à terre, son pantalon ensanglanté. Son maitre était à genoux, les mains menotté dans le dos. Kannelia n’était pas très loin de lui, les mains dans le dos et à genoux elle aussi, mais elle n’avait pas de menottes. Elle devinait maintenant que son maitre était intervenue. Et visiblement, plutôt violement. Elle ne tenait pas vraiment à savoir ce qu’il tenait dans ses mains… La femme l’entraina vers l’ambulance. Chancelante, elle se laissa guider, sans pouvoir résister, écoutant ses questions mais ayant trop mal pour y répondre clairement pour le moment.

Dans l’ambulance, elle s’assit sur le brancard, là où on le lui dit. Il lui fit une piqure et elle se demanda vaguement de quel produit il s’agissait. Mais elle ne posa pas de question, se laissant faire. Elle avait l’habitude des piqures. Le médecin s’éloigna alors, murmurant quelque mot a la femme qu’elle n’entendit pas, trop concentré sur sa main. Finalement, au bout de quelque minute, elle se rendit compte qu’elle n’avait plus trop mal. En tout cas, c’était devenu largement supportable. Alors elle se tourna vers la femme et répondit à ses questions. Patiemment, elle attendait devant les portes arrière du fourgon qui étaient resté ouverte.


« Je m’appelle Alwena … Je suis une hybride. Kannelia… La jeune fille à genoux… Elle en est une aussi… Le maitre… L’homme que vous avez menotté… Il venait de se décider à nous acheter toute les deux lorsque l’autre homme, le blond… il m’a assommé juste assez pour que je reste consciente, puis il m’a entrainé… Il… Il m’a mis cette cagoule, puis attacher… J’ai entendu du bruit… J’étais aveugler, mais je sais que c’était le maitre qui est venu m’aider… »

Elle se tue. Elle n’avait plus rien à dire, ayant répondu a toute les question posé… Le médecin en profita pour revenir à ce moment-là. Il prit sa main, étudiant un moment son doigt. Elle le laissa faire, mais détourna la tête. Elle ne voulait pas voir ce qu’il aller faire. Bien lui en pris. Car quand il remit le doigt en place, un petit cri lui échappa ainsi qu’une larme, mais sans plus. Ainsi elle n’avait pas pu appréhender. Et elle eut moins mal que si elle avait tentée de voir venir. Le médecin enroula son doigt, plaçant une attelle et le maintenant fermement avec les deux autres autours.

La policière c’était reculer un peu ; Elle semblait réfléchir. Alors qu’elle fessait signe au homme de relâcher Kannelia et son maitre, Alwena se dit que c’était fini. Evidemment, un incident imprévu vient tout chambouler. Le gérant apparut à ce moment. Il semblât surprit de la scène, puis, un petit sourire satisfait au lèvre, il s’approche de la femme. Il repassât son sourire par une moue fausse et s’exclama en montrant le maitre des deux hybrides :


« Je veux porter plainte contre cet homme… non seulement il n’a pas payer pour les deux hybrides qu’il voulait, mais en plus il m’en a amocher une… et sacrement en plus !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Mer 29 Mai - 15:07

"In The Dead"
Enfin un des flics eut l'idée de libéré Alwena, mais j'avais remarqué le etit signe de Kannelia, pour le moment le mieux je pense est de me faire petit. Je lâcha la viande dans mes mains puis tournas la tête vers le flic qui me tenais en respect, mes doigts glissèrent sur les menottes tout en prenant un petit bout de fil de fer dans ma manche, je réussit à ouvrir les menottes mais gardas les mains dans le dos sans dire un mot.

Mon regard noir se tournas vers Kannelia et je lui fis un petit signe de tête d'attendre, pour le moment la menace est moindre. Je respiras quand l'ambulance arriva et que l'ont soignas enfin ma petite hybride. Un soucis de moins, puis Alwena racontas l'histoire, enfin ce qu'elle savais et elle ne mentais pas, un bon point pour elle. Je retrouvas presque un sourire simple quand le vendeur arriva, que me veux-t-il ce con ? La réponse arriva très vite, je repris mon souffle et cette fois mes yeux avaient viré au noir sombre, sans chercher plus loin j'ordonnas à Kannelia de se déchaîné.

Me relevant d'un coup, ma tête percutas le menton du flic et ma main alla directement à son fourreau, du coup je venais de lui piqué son arme. Le canon alla se planté dans la bouche du vendeur et regardant le flic qui était prêt d'Alwena.

- Ditent quand les conneries serons finit je pourrais peu-être signé mon chèque et repartir chez moi, là je commence à en avoir marre.
Je ne plaisantais aucunement et le vendeur s'en rendais bien compte, la fliquette pointa le canon de son arme sur ma personne, cette fois j'allais voir la fidélité de Kannelia car je venais de lui ordonné de la tuer. Si j'en crois ce que j'ai vue elle allais obéir mais je ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuer.
Revenir en haut Aller en bas

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Kannelia
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 28

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 17ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Mer 29 Mai - 23:20



Serait-ce suffisant?


Faires confiance aux autres, dans leurs mots comme dans leurs actes... Voilà ce qu'on lui avait inculqué depuis petite. Faire, confiance, mais aussi rester dans son coin, discrète, silencieuse... mais bel et bien présence.
C'était pour ça qu'elle avait voulu faire comprendre à son maître qu'elle pouvait agir rapidement, il suffit d'un signe, d'un mot de sa part. Et vu le regard qu'il venait de lui lançait, il avait compris : attendre. Elle baissa les yeux, comme pour hocher la tête sans le faire, regardant alors Alwena. Par reflexe, elle souhaitait aller la soutenir, rester à ses côtés, car Kannel' peut être bien des choses, mais surement pas une personne sans coeur. Elle aurait préféré se faire enlever et blesser à sa place, car la douleur des autres lui fait mal aussi.

Au cri de l'hybride chauve-souris, de deux ans son aînée, Kannelia ferma brièvement les yeux, se crispant en imaginant seulement la douleur que ça faisait. Mais elle fut sortie de sa torpeur par le vendeur et ... Fronçant les sourcils, elle regarda son maître: ça sentait le roussi. Et il le pensait aussi, lui ordonnant alors.... De se libérer et de l'aider. Elle attendit juste un ainsi, attendant que l'humain attire l'attention, pour se faire oublier, silencieuse. Mais lorsque le cliquetis d'une arme que l'on charge parvint à ses oreilles, le canon braqué sur son nouveau maître, elle fonça vers la femme et avec rapidité, lui bloqua violemment le poignet entre son genoux et son coude, l'ayant obligé à lâcher son arme, qui tomba au sol.
Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, Kannel prit son bras, pour la faire tourner et la plaquer au sol avec une certaine dextérité et violence, remontant son bras dans son dos, qui craqua : soit l'épaule était déboité, soit il y avait quelque chose de cassé.

Debout, la rouquine regarda son maître, ayant maîtrisé l'humaine avec facilité, debout, un pied dans son dos pour la maintenir au sol, sa main tenant son bras dans une position un peu anormale, alors que la flix gémissait de douleur au sol. Mais ça n'allait pas plus loin. D'ailleurs, l'hibi regarda sa "victime", qui avait aidé Alwena juste avant... Elle soupira, relâchant légèrement son bras, tirant moins, pour que la douleur s'apaise un peu...

Oh, par contre, elle se baissa pour ramasser l'arme au sol : pas question que le flix un peu sonné que son maître avait frappé ne vienne la ramasser : à présent, les seuls armés étaient l'hybride et son maître.

Kannelia regarda alors brièvement Alwena, baissant les yeux, prenant les menottes de la policière, pour les lui mettre, la laissant au sol pour venir vers l'homme aux cheveux noirs, lui tendant l'arme qu'elle avait ramassée, fixant le vendeur du regard, mais aussi les autres... Elles les surveillait du coin de l'oeil, au cas où... Ses gênes de serpent lui étaient parfaitement utiles, les petits mouvements ne lui échappant pas.

" Tenez... Master..."




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une petite soumise ♥

avatarJe suis Alwena
Et je suis Une petite soumise ♥
Messages : 11

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 18 ans
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Docile

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Sam 1 Juin - 9:58

« Je veux porter plainte ! » Quand Alwena entendis ça, elle devina instantanément que d’autre problème allait survenir à ceux déjà régler. Et elle ne c’était pas trompé. Son maitre réussi a maitrisé l’homme a cote de lui. Kannelia quant à elle, maitrisa la femme policière qui était à cote d’elle. Une grimace de compassion échappa a Alwena lorsqu’elle entend son bras craqué. Mais elle ne s’appesanti pas vraiment dessus. Pendant que tous les deux maitrisaient un policier, Alwena avait décidé que elle aussi elle avait le droit de « jouer » un peu.

Elle était descendu de l’ambulance en fessant signe au médecin de rester au fond et de ne pas bouger. Puis elle c’était envoler de plusieurs mètre dans le ciel. Ainsi elle avait une vue aérienne de la scène. Elle étudia le gérant un moment, le regardant de là où elle était. Lui, il lui tournait le dos quand elle était encore au sol. Alors il ne l’avait pas vu s’envoler et prendre son essor sur quelque mètre. Elle tournait dans le ciel, tel un oiseau de proie, un rapace qui cherche et qui a repère une souris au sol. Malgré la distance, elle y voyait parfaitement, car devant le soleil c’était amasser une masse de nuage noir, comme si un orage se préparer. Le soleil était cacher et on se serait cru au crépuscule. Mais cela ne la déranger pas vraiment. Au contraire même. Elle y voyait beaucoup mieux ainsi.

Au bout de quelque minute elle fonça, plongeant sur le gérant. Elle lui rentra dedans, le bousculant violement au sol. Il fit plusieurs tours sur lui avant de s’immobiliser, sur le dos. Elle ne lui laissa pas le temps de se redresser, car elle arriva au-dessus de lui, a l’horizontal. Dans les même temps d’autre policier arrivèrent en renfort. Ils n’allèrent pas bien loin cependant, la première ligne se figeant en voyant la scène dans la ruelle. Elle n’était en effet pas des plus banals.

Il y avait là un homme au sol, plus ou moins inconscient, le pantalon en sang. Les deux meilleur policier de la ville avaient été maitrisés et étaient au sol. Un homme qui semblait fou tenais deux arme à feu dans ses mains et à ses cote se trouver une jeune fille d’apparence inoffensive. Quant aux deux dernières personnes… Un homme, visiblement musclé, allonger a terre et au-dessus de lui une jeune fille frêle d’apparence, qui stagner a l’horizontal, a environs un demis mètre de distance entre leur deux corps. Le tout se déroulant dans une lumière très faible. Dans la rue les lampadaires c’était allumer, mais ici dans la ruelle, le seul présent ne semblait pas vouloir éclairer.

Lentement, Alwena détailla l’homme sous elle. Elle ne le touchait pas. Mais elle voyait ses muscles tendus par la peur. Et elle la voyait, cette peur, dans ses yeux, mélangé à quelque chose d’autre… comme du dégout. Sans s’en soucier, elle se rapprocha d’une dizaine de centimètre, gardant leur deux corps en parallèle. Lentement elle lui sourit. Froidement. Un sourire qui dévoila deux canines un peu plus aiguisé que la normale. En elle s’agitait des instincts primaires. Des instincts de défense et de protection qu’elle ignorait posséder jusqu’à maintenant.

Elle qui se croyait incapable de violence… Pourtant, alors que sa nouvelle sœur et l’homme qui l’avait sorti de cet enfer étaient menacés, elle ne pouvait s’en empêcher. Elle ne doutait pas qu’ils ne sachent pas se défendre. Au contraire, elle l’avait vu. Mais c’était plus fort qu’elle. Il fallait qu’elle agisse. Pour eux. Pour elle. Elle ne voulait pas retourner en cage… Pas avec cet homme pitoyable. Il l’insupportait.

Lentement elle s’éloigna de lui, augmentant la distance entre leur deux corps. Puis elle se redressa à la verticale. Sans quitter son regard, elle ramena ses genoux sous elle. Puis, brusquement, elle replia ses elle, se laissant tomber sur son torse. Elle tomba de tout son poids, certes pas énorme. Mais avec la distance, elle entend quelque cote craquer sous elle. En même temps qu’elle chassait tous l’aire de ses poumons.

Dans la ruelle, seules les différentes respirations étaient audibles. Depuis qu’elle était sortie de sa cage, en tout et pour tous, il n’avait dû se dérouler qu’une dizaine de minute. Elle avait pourtant l’impression que des heures étaient passées. Elle se secoua mentalement afin de revenir à l’instant présent et gigota sur le gérant, de façon a être sur de bien peser de tout son poids sur son torse gras.

Elle se pencha, ses yeux brillant d’une menace qu’elle ne chercha pas à dissimuler. Doucement, la voie mielleuse, elle susurra à son oreille en caressant son cou du bout d’un doigt, comme si elle l’étudiait. Elle susurra, d’une voie froide et basse mais néanmoins assez forte pour qu’on l’entende dans la rue. Elle voulait que les policiers comprennent que même si elle n’en avait pas l’air, elle pouvait être dangereuse :


« Je ne suis pas foncièrement mauvaise, ou méchante… J’ai tendance à ne pas supporter la violence… Cependant… Des instincts se réveille en moi, la maintenant tout de suite… Je ne les connaissais pas … Mais ils me poussent… J’ai soif… soif de sang… Ils me poussent à te vider de ton sang, a te suce le sang… La seul chose qui m’en empêche… c’est mon doigts… J’ai mal et sa me permet de rester lucide… Tu pourras remercie celui qui m’a « abimer »… Dit moi … A part la douleur… qu’est ce qui m’empêche de t’égorger ? De te vider comme un animal ? De devenir moi un animal sauvage ?... Car après tout, pour toi, nous sommes tous des animaux non ? Alors pourquoi je ne me laisserai pas guider par mon instinct et mes envies ? Hein ? »

Au fur et à mesure qu’elle parlait, elle voyait son visage se décomposé. De peur et de douleur. Elle le voyait dans ses yeux. Elle approcha ses lèvres de ses oreille et lui murmura de façon a ce que lui seul l’entende cette fois :

« Donner les papier d’adoption à mon maitre… Les mien et ceux de Kannelia… Je sais que vous les avez sur vous… Donnez-les lui, rentré dans votre magasin et ne croisé plus jamais ma route… Je vous jure devant Dieu que si on se revoit, vous n’y survivrait pas, je ferais tout pour… »

Il pâlit encore plus à ses paroles. Lentement, elle se redressa, déploya ses ailes et s’envola de quelque centimètre, s’éloignant de lui. Elle se posa derrière son maitre, un peu en retrait. Elle resta la, immobile, se léchant les lèvres en imaginant le gout du sang. Elle n’y avait jamais gouté, mais elle n’hésiterait pas s’il le fallait. Pour rien au monde elle ne retournerait en cage. Si son maitre le lui ordonnait, alors elle mordrait. Mais elle ne savait pas ce qu’il voulait, aussi se contentât-elle de rester près de lui.

Elle regardait le gérant qui était à terre et tenter de se redresser en gémissant de douleur. Quand il fut debout enfin, il les regarda tous les trois, puis sorti des papiers. Il s’avança vers aux de quelque pas, posa les papiers sur le dessus d’une poubelle puis il dit :


« Tenez ! Je vous les donne toute les deux !! Elles sont bien trop dangereuse, je ne les pensais pas ainsi… Libre à vous de vous faire tuez si vous le souhaitez… »

Puis il se détourna et rentra dans l’animalerie aussi vite qu’il le put. Alwena retient un soupir de soulagement car tout n’était pas encore regeler. Rester le problème des policiers venus en renfort. Quand elle jeta un coup d’œil à l’entrée de la ruelle, elle constat qu’ils étaient plus nombreux qu’au début, avant qu’elle ne saute sur le gérant. Elle n’arrivait pas a compté combien. Alors elle bondi en l’air, s’envolant assez vite et très haut.

Elle frôla les nuages, devenue invisible depuis le sol. Puis elle redescendit à une altitude plus propice à l’étude du camp adverse. Elle les étudia, restant invisible à leurs yeux car trop haut dans le ciel. Puis elle redescendit au cote de son maitre et de Kannelia. Et elle leur murmura pour qu’eux seuls l’entendent :


« Il y a une dizaine de voiture… Deux fourgons de la fourrière… il y a quelque homme armé de fusil hypodermique… Quatre je crois… sur les toits au-dessus de nous… et une quarantaine d’hommes en face de nous… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   Sam 1 Juin - 14:42

"When death says hello"
Cinglé, fou, odieux, ouais c'est tout moi ça. Le truc auquel je ne m'attendais vraiment pas est que Kannelia et Alwena soit si folle en un sens mais ce n'est franchement pas pour me déplaire. Lentement Je rangeas les armes dans mon pantalon quand je faillis explosé de rire, Alwena torturais le vendeur ce qui franchement m'amuse grandement, puis après deux trois déboire je le vis péniblement se relever posant mes papiers sur une poubelle avant de fuir.

Bon une emmerde de résolue, si ce con n'avais pas fait de grabuge je ne serais pas autant emmerder je crois mais les choses marrantes vont bientôt commencer, si ont m'avais dit qu'une adoption serais aussi marrante je l'aurais fait depuis des lustres. Bref j'écouta le rapport d'Alwena et réfléchit une seconde, si je voulais me mouvoir tranquille il allais falloir joué serré, non pas que je m'inquiète pour moi mais bon je viens d'avoir deux hybrides gratos je n'allais pas moisir en taule pour çà. Je pris ma décision puis chuchotant pour que seules les hybrides m'entendes.

- Ok Kannelia récupère les papiers, Alwena tu t'envole avec elle pour massacrer à votre guise les snipers, moi je me démerde. Retrouver moi à la fontaine d'ici trente minutes, j'ai un truc à faire.
Bien que les flics parlaient j'attendis qu'elles obéissent puis une fois seul je souris avec une noirceur jamais vue, sortant mes armes je fonças directement sur eux mais en gardant une bonne distance pour pas me faire chopper. J'entend les balles sifflé à mes oreilles et des ordres idiot donné, c'est bien des flics pour croire que plus ont est et mieux c'est. Je fonce vers l'échelle de l'immeuble voisin et y monte avec vélocité tout en cherchant une fenêtre ouverte, j'ai pas envie de me couper en en cassant une. Fort heureusement une vieille ouvre le sienne et je passe en trombe pour fuir par sa porte d'entrée, mais je rentre dans un autre appart attendant qu'ils croient que je vais me barré par l'autre coté.

Souriant doucement je les vois quitté la ruelle pour faire comme les moutons, ils sont vraiment stupide, je ressort par une fenêtre et tranquille redescend là ou je me trouvaient avec mes hybrides. Marchant avec calme je me dirige vers le point de rendez vous, vraiment cette adoption j'adore.

[Suite au centre ville]
Revenir en haut Aller en bas


Je suis Contenu sponsorisé
Et je suis

MessageSujet: Re: ♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦Es-tu là pour ce que tu veux ou ce que nous sommes? [Alwena & Thor ♦]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hello, pour mon retour, je veux rire !!!
» Vos chansons favorites - Paroles et traduction - Quel sens ont-elles pour vous ?
» Recherche Musicien/Compositeur pour Court-métrage 3D
» Vos bonnes résolutions pour... 2017 !
» IAN SOMERHALDER • Tu te souviens, nous nous sommes mariés pour le meilleur et pour le pire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Human Puppet :: Archives :: RP'S-