Je veux juste servir (PV Narcisse)


Partagez | 
 

 Je veux juste servir (PV Narcisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Un petit soumis ♥

avatarJe suis Belenos
Et je suis Un petit soumis ♥
Messages : 26

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 ans
Sexe: Homme
Groupe: Hybride XY Docile

MessageSujet: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Jeu 16 Mai - 17:42

Une forte lumière m’aveugla, mince alors où je suis ? Ha oui c’est vrais à l’animalerie… Le temps de me replacer tous en tête et de comprendre que c’était le vendeur qui avait allumer la lumière pour nous réveiller et non pas un autre phénomène. Depuis combien de temps j’était ici ? Une ou deux semaines et je n’arrivais toujours pas à me faire à la petitesse des cages. Oui j’étais claustrophobe, j’avais fait une crise de panique quand on m’avait mis dans une cage standard et au bout de deux jours ils avaient décider de me changer de cage. Maintenant j’étais dans une cage assez haute, utiliser habituellement pour les hybride oiseau ou pour les hybrides spécialiser dans la luxure. Bon je n’étais ni l’un ni l’autre, mais pour le deuxième il essayait de le faire croire mais ma timidité le démontrait toujours.
Après avoir vérifier qu’il ne manquait personne, les vendeurs présents distribuèrent la nourriture à chacun, enfin en gros une pomme, une soupe et du pain. Moi je ne me plaignit pas, pourquoi l’aurais je fait ? J’étais totalement incapable de me rebeller contre un humain, d’ailleurs être inutile ainsi commençait à m’attrister. Moi je voulais pouvoir servir un humain, comme je le faisais pour mon ancien maitre ! Quoi que j’espère qu’il sera moins méchant… Je n’aimais vraiment pas les exercices qu’il me faisait faire pour contrôler mes expressions… D’ailleurs une des marques était encore un peu rouge et me tiraillait, celle sur l’épaule, elle était cicatrisé mais encore sensible. Après avoir manger, on nous fit sortir de nos cages par groupe pour allez dans les douches, ça c’étais le meilleurs moment de la journée ! J’adorais l’eau même si ce n’était qu’une douche j’en profitais un maximum avant de devoir retourner dans ma cage. Cependant cette fois ça ne fut pas le cas, le gérant de l’animalerie me stoppa.

« Toi tu retourne pas en cage, tu va en vitrine aujourd’hui. »

Mince alors… être en vitrine n’était pas non plus très agréable, on était regarder, on portait des vêtements étranges, seul point positif c’est que c’était bien plus espacer qu’une cage et donc sans risque de crise pour moi. Je soupçonnais d’ailleurs l’homme d’avoir fait ça pour justement que je sois plus détendu, dans ma cage j’étais trop timide et apeurer pour les clients. C’était en générale pour ça qu’on ne me prenait pas, ou par ce que je marquai trop vite aussi. Un client m’avait attrapé le bras sans douceur pour me regarder et j’avais eu directement une belle marque rouge, lui préférait quelque chose d’un minimum plus résistant… Je fus donc affublé d’une tenue un peu orientale, un pantalon assez bouffant bleu nuit et un t-shirt qui découvrait mes épaules et mon ventre de la même couleur. Sur le coup heureusement qu’il fait assez chaud dans cet endroit sinon je serais tombé malade. J’eu ensuite à m’asseoir avec deux autre hybrides, un mâle plus grand que moi et une femelle, les un comme les autres étant par la suite attacher au niveau des poignets par une chaine assez courte au sol. Ainsi nous ne pouvions qu’être assis à attendre, sans grande possibilité de mouvement à cause des chaines. Il ne me restait plus qu’à attendre que la journée ne passe, comme toujours mais cette fois en regardant la rue devant moi. Au fil du temps, je fini très vite par me lasser de ma position assise, m’allongeant en repliant mes jambes et mes bras contre moi alors que mon regard dénué d’émotion continuait à observer la rue. Ma queue, elle, balançait tranquillement dans mon dos alors que j’entendais mes deux compagnons discuter entre eux. Moi je n’étais absolument pas social, pas que je le veuille mais j’étais vraiment timide, ajouter au fait que je cachais un maximum mes émotion sous un visage neutre, les autres finissaient très vite par se désintéresser de ma personne.

Un soupire fini par passer mes lèvre, je m’ennuyais vraiment, moi j’étais fait pour servir quelqu’un pas pour poser et donner envi de m’acheter… En plus j’espère que je ne vais pas rester longtemps ici, un des vendeurs me fait peur depuis quelques jours. Il me regarde tous le temps, tous à l’heur quand je me changeais son regard me faisait vraiment peur… Je veux partir d’ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Sam 18 Mai - 18:07




A la recherche de la proie parfaite


Huit heure du matin, je suis réveillé par la sonnerie assourdissante de mon réveil. Comme tous les matins, ce bruit agressif m'énerve et comme tous les matins, mon réveille se prend un coup de poing et atterrit violement par terre. Je me demande bien comment il fait pour fonctionner encore, en fait, je m'en branle. J'me redressa lentement en soupirant des tas de mots pas gentil, ce qui est cool quand tu es dealer de drogue a Perfect Town, c'est que tu travail quand ça te chante. Aujourd'hui, j'avais la flemme, la flemme de tout, alors j'irais pas filer la dose a mes clients, c'est pas bien, je sais, mais qu'est ce que ça peu me foutre ? Du moment que moi j'ai ma dose. Je vais directement sous la douche, j'ai pas faim, je mangerais plus tard. L'eau froide coule lentement sur mon corps, cette sensation est désagréable mais je laisse, ça me réveille beaucoup plus rapidement qu'un café ou une connerie du genre, t'façon j'ai pas de café.

Quand je ressort de la douche, propre et habillé, je réfléchis a ce que je vais faire par la suite, je ne peux tout de même pas passer la journée ici a rien foutre. L'appartement est petit et crade en plus, on peu a peine marcher, ça donne presque pas envie de vivre dedans. J'aime pas le ménage alors a par accepter de vivre dans une porcherie, je vois pas comment faire. J'allume rapidement la télé en cherchant mes clés, surement encore cachées sous un tas de fringue sales. Un programme qui parle des hybrides, ah j'avais presque oublié leur existence. Finalement ça me donne une idée, et si j'prend une bestiole de ce genre pour faire tout ce que je veux pas faire ? L'idée me tente, mais je sais pas combien ça coûte. J'hésite pendant un bon moment puis j'me dis que peu importe le prix, j'pourrais toujours m'amuser avec et profiter de lui.

Quelques minutes le temps de retrouver mes clé et je suis partit hors de l'immeuble, j'me dirige dans les rues sans trop savoir où je peux trouver une animalerie. Rapidement, j'arrive dans la rue marchande en fumant ma clope, là je m'arrête devant une boutique. "Animalerie" C'est ce qui est inscrit sur l'enseigne. J'hésite a mettre les pieds là dedans puis je regarde par la vitrine, peut être que quelque chose va m'intéresser. Directe, je repère la petite tête bleue au corps maigrichon et plutôt petit, la proie idéale, il paraissait faible a première vue, contre une personne de mon gabarie, il ne pourrait rien faire, pas se défendre. Je souris, cela me donne un tas d'idées, je le fixe, le dévisage, finalement j'écrase ma clope sur le trottoir et je pénètre dans la boutique. Une cloche signale ma présence, une vendeuse commence a courir vers moi, je la stoppe en lui faisant un signe de main, j'ai pas envie de parler avec elle, j'veux parler au p'tit bleu.

Je m'avance vers la vitrine, là où il est attaché a une chaise a côté d'autres hybrides. Par rapport a lui, les autres ne sont pas intéressant, en tout cas pas a mes yeux. Je pose mon regard de prédateur sur lui, je le regarde en détail, j'analyse ses gestes, a première vue il a l'air timide, un peu renfermer peu être, je sais pas encore. Cette vitre par contre me dérange, je veux lui parler face a face sans barrière et sans hybrides a côté pour me déranger, je vais chercher la vendeuse, je lui demande de me faire sortir le p'tit bleu, elle acquiesce et me raccompagne devant la vitrine. J'observe de nouveau l'hybride en souriant, oui, je sens que je vais m'amuser. La jeune femme ouvre la porte et le détache des autres et de la chaise, mais elle pouvait toujours le tenir avec les chaines qu'il avait aux chevilles. Une fois qu'il est en dehors de la vitrine, devant moi, je souris en prenant un air sadique, pour lui faire peur et je dis.

-"Salut le bleu, j'vais peut être, être ton nouveau maître, mais avant on va s'entretenir, si c'est concluant j'te prend, si ça l'est pas, tu continuera a croupir ici bas."

Je plante mon regard éternellement glacial dans le sien, mon sourire sadique s'efface peu a peu. La vendeuse me regarde, elle n'a pas l'air choquée par mes propos, surement beaucoup de sadiques viennent ici. Je n'en suis pas un, ou du moins, je ne me considère pas comme odieux, j'ai mes saut d'humeurs c'est tout. Au final, même si c'est pas concluant je le prendrais quand même, il est mignon, il a l'air innocent, j'me demande alors si il est encore vierge, le jeu en aurait été d'autant plus marrant. Il n'y avait aucune question a ce poser, a ce moment là, je savais que c'était lui et lui seul que je voulais, pas un autre, et j'étais bien déterminé a repartir avec en l'achetant a un prix raisonnable.

La vendeuse nous conduit vers une porte un peu isolée du magasin, une salle d'entretien surement, elle l'ouvre a l'aide d'une clé, nous fait entrer tout en prenant soin de me laisser la clé. Elle me dit alors que je peux prendre tout le temps qu'il me faut et que je peux faire se que je veux. On aurait presque dit que cette fin de phrase était pour me faire passer un message du genre "si tu veux le baiser, fait le, on s'en fout". Mais non, pas maintenant, pas ici, pas dans ces circonstances, ce n'est pas drôle. Je lui fais signe qu'elle peu disposer et je referme la porte derrière elle, l'hybride est là, debout face a moi, au milieu de la pièce, on aurait presque dit qu'il y avait une distance de sécurité qui s'était créée entre nous. Je m'approche dangereusement de lui, je lui tourne autour comme un vautour tournerait autour d'une carcasse. Je tend ensuite les bras et attrape les fesses du petit bleu pour l'attirer contre moi, il est plutôt petit face a moi, c'est tellement mignon. Je pouffe de rire tendis que mes mains serre ses fesses doucement puis je le relâche. Mon visage approche son oreille, je la mordille sans trop de douceur puis je me recule et je lui parle enfin.

-"J'veux savoir ton prénom, ta race et ensuite j'veux que tu te vende, dit moi ce que tu peux m'apporter si je t'achète."

Plus je le fixais, plus j'avais envie de le bouffer sur place. Il était vraiment la victime parfaite, celle que j'adorerait faire chier, celle qui ne pourrait rien faire contre moi, même si elle le voulait. J'me suis assis sur une chaise en face de lui, d'un air décontracté comme toujours, j'ai allumé une clope, je savais pas si j'avais le droit dans ce lieu public, j'en avais rien a battre en fait. J'ai tiré sur le bâton de nicotine puis j'ai doucement relâcher la fumée dans un soupire. J'me suis accoudé sur ma jambe sans lâcher la créature bleue du regard, tellement craquant, je me répète mais bon sang, qu'est ce qu'il était mignon! Finalement j'ai enchaîner, je voulais voir ses réactions, je voulais voir où allait ses limites, si il en avait déjà ou si c'était vraiment le parfait soumis. Naturellement, j'ai balancé.

-"T'es vierge ?"

J'ai de nouveau pouffé de rire, puis j'ai souris en attendant sa réponse, est-ce qu'il allait être choqué par ma question ? Outré ? Je savais pas trop encore. Je tirais une nouvelle fois sur la clope, puis j'me suis relevé et j'ai recraché la fumée sur son visage, fallait qu'il soi habitué, je fumais tout le temps a l'appartement.


Copyright ©Choco' ; Toute reproduction partielle ou complète est interdite.


Dernière édition par Narcisse Gray le Lun 20 Mai - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Un petit soumis ♥

avatarJe suis Belenos
Et je suis Un petit soumis ♥
Messages : 26

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 ans
Sexe: Homme
Groupe: Hybride XY Docile

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Dim 19 Mai - 14:26

Je ne sais pas vraiment qu’elle heure il était, je n’avais pas cessé de fixer les passant, allonger dans la vitrine et un peu replier quand je senti un regard sur moi. Un homme dans la rue me fixait, ce regard me fit en quelque sorte froid dans le dos. Mon instinct animal me disait que c’était un prédateur pour moi et sans que je pu les en empêcher, mes oreilles se baissèrent doucement. Finalement il entra dans l’animalerie alors que je me redressais pour le suivre du regard. Il avait repoussé la vendeuse avant de venir vers moi, j’étais dos à la rue maintenant si je voulais pouvoir le voir. Je mettais mis à genoux, les mains entre les jambes un peu écarter pour que la chaine ne me tire pas trop, le regardant avec cet air neutre que j’avais appris à garder en toute circonstance. Un prédateur, mon instinct ne s’était absolument pas trompé, l’homme en face de moi me faisait peur. J’avais vraiment l’impression qu’il me dévisageait comme un animal sauvage regarde sa proie. Il fini tous de même pas rappeler la vendeuse, moi j’en profitait pour l’observer alors qu’il allait vers elle. En sois il était beau, bien plus que mon ancien maitre, mais aussi plus grand et plus costaud. Ma queue c’était enroulé autour de mes hanches, comme pour me protéger, bien maigre protection malheureusement. Je n’avais pas été éduqué pour me défendre, et de toute façon j’étais bien trop obéissant pour me défendre contre mon maitre…
La femme me fit sortir de la vitrine, au fond de moi j’étais totalement retissant, mais je ne le fis absolument pas voir, me contentant de garder les oreilles baisser de façon timide. Pourquoi il fallait que se soit elle qui s’occupe de moi ? Elle me détestait depuis mon arriver… Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs… Une fois devant l’homme, je déglutis discrètement face au regard et au sourire qu’il m’adressait, si je vous dis que j’avais très peur e souffrir vous me croyez ? Pour une fois les entrainements de mon maitre était utile, mon visage était toujours aussi neutre malgré que je sois de moins en moins rassurer. Finalement j’étais bien dans cette vitrine… Un entretien ? Quel genre ? Bon de toute manière je n’avais pas d’autre choix que d’acquiescer en silence avant de suivre la vendeuse. C’est quoi cette salle ? Je ne l’avais jamais vu avant… Comment ça il a le droit de faire ce qu’il veut ? Quand je vous dit que cette femme ne m’aimait pas… Elle me pousse pas dans la gueule du loup là elle m’y jeté carrément ! Avant de partir, elle m’avait détacher les chaines que j’avais au cheville, mais pas celle des poignets, je suis quasiment sur qu’elle là fait exprès ! Pendant que le grand roux refermait la porte, je m’étais discrètement éloigner pour créer une distance de sécurité entre lui et moi. Distance qu’il détruisit quelques secondes plus tard en se rapprochant, tournant ensuite autour de moi de façon peu rassurante. Oui j’avais la trouille et alors ? Je ne le montrait pas c’est l’important. Sans crier gare, il me choppa par les fesses ?! Me faisant couiner de surprise alors qu’il m’attirait à lui. Mince alors il était vraiment trop grand et vraiment trop prêt aussi ! J’aurais été de race canine que j’aurais déjà eu la queue entre les jambes. Je le laissais me toucher sans rien dire, bien que je frissonnais clairement à chaque geste. Mon ancien maitre me touchait parfois de cette façon sans jamais avoir rien fait de vraiment sexuel, enfin bref je me comprends. Et puis je le répète mais j’était incapable de me rebeller même si je n’avais absolument aucune envie de me faire violé ici ! Il fini tous de même par me lâcher pour min plus grand soulagement. Bon pour le nom ce n’est pas bien compliquer je pouvais répondre… Mais par contre pour ce qui est de me vendre, je ne savais absolument pas le faire. Qu’est ce que je pouvais bien dire ? Alors que j’essayais se chercher quoi dire, je le vis s’asseoir sur une chaise et allumé une clope. La cigarette ne me gênait pas plus que ça, mon ancien maitre fumait le cigare… Finalement j’ouvris la bouche pour répondre mais il me devança, me faisant rougir d’un coup. Je ne m’y attendais pas du tout et je n’avais caché ma gêne. Il se releva peu de temps après, mince il allait me punir pour avoir montrer ma gêne ? Mon ancien maitre le faisait alors pourquoi pas lui. Je fermais directement les yeux en me crispant, m’attendant à recevoir un coup. Mais non ce ne fut que de la fumée, me faisant ré ouvrir les yeux surpris avant de m’éloigner un peu et de tousser. Cela m’avait vraiment surpris. Peu être n’était il pas si méchant enfaite…
Après avoir repris un visage totalement neutre, perdant mes rougeurs et mon air surpris par le manque de coup. Je fini tous de même par lui répondre.

« Je m’appel Belenos, mais vous pouvez me donner le nom que vous voulez si vous ne l’aimez pas. Je… Je suis un once, un léopard des montagnes. » Je doutait fortement qu’il connaisse la race avec laquelle j’était croiser, il y en avait très peu déjà sur la planète terre. Oui mon ancien maitre m’avais raconté cette histoire. Mais sur cette planète il n’y en avait absolument pas beaucoup… Peu être dans un parc animalier mais pas plus. « Pour ce qui est de me vendre… Je suis désolé mais je ne sais pas vraiment quoi vous dire, je suis très obéissant et je ne fais pas beaucoup de bêtise…Et puis oui je suis v…vierge. »

Ma voix était calme, basse et un peu hésitante, c’était très gênant de dire ce genre de chose. Surtout que si il voulait un jouet sexuel je n’étais absolument pas ce qu’il cherchait. Je ne savais pas comment donner du plaisir à un homme, enfin je connaissait la théorie c’est tout ! Et je n’était pas vraiment motiver pour apprendre la pratique aussi beau soit-il. Je m’étais reculer un petit peu pour instaurer une mini distance de sécurité. J’espérais vraiment ne pas me faire frapper, je n’aimais du tout la douleur. D’ailleurs inconsciemment je me mordillais la lèvre du bas d’anxiété, pourtant je n’avais pas le droit de montrer mes émotions mais cet homme m’inquiétait vraiment.

Pendant que j’attendais une manifestation de sa part, j’observais rapidement la pièce. Elle était assez grande, blanche avec une table au milieu et deux chaises. Elle me faisait penser aux salles d’interrogatoires qu’on voyait dans les séries policières. Ce que je ne comprenais pas c’était l’utilité de l’anneau au niveau de la table… Peu être pour les hybrides violent ? On les y attachait avec une chaise pour être sur qu’il n’attaque pas ? Mon regard bleu fini par se reposer sur mon peu être future maitre, le regardant incertain. D’ailleurs je ne savais toujours pas comment il s’appelait, j’aurais aimer le savoir mais je ne savais pas si j’avais le droit de demander… Allez je me lance !

« P…Puis je savoir votre nom ? » Si c’était mon futur maitre autant le savoir, même si je n’aurais pas le droit de l’utiliser, je préférais. J’espérais ne pas me faire frapper mais je ne pensais avoir fait de bêtise, j’étais resté poli et calme pour lui parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Lun 20 Mai - 18:54




A la recherche de la proie parfaite


J'écoutais attentivement ce que le p'tit bleu avait a me dire. Qu'est ce qu'il allait bien pouvoir dire pour que je l'achète ? Dans tous les cas, cet entretiens n'était pas prêt de se terminer, j'avais envie de jouer avec lui, je voulais absolument voir ses limites. J'avais déjà commencé a le tester, mais apparemment la créature ne laissait aucune émotion paraître sur son visage, c'était trop chiant! il fallait que je remédie a ça en rentrant a la maison, hors de question qu'il garde cet air neutre, ça m'énerverait rapidement. Enfin, le petit bleu se mit a parler, d'une voix presque hésitante, je l'écoutais attentivement tendis qu'un sourire cruel se dessinait peu a peu au coin de mes lèvres.

Il s'appelait Belenos et il me donnait l'autorisation de l'appeler autrement, comme si j'avais besoin de son autorisation. C'était un prénom plutôt étrange mais avec un diminutif plutôt classe "Bel" je penses que c'est comme ça que je le nommerais, ou le p'tit bleu ça lui va bien. Il avait une race plutôt rare, a mon avis, j'allais surement devoir négocier son prix. Il ne savait pas comment se vendre apparemment, il hésitait, qu'est ce que cela pouvait être ennuyeux. Une chose était sûre une fois rentré a la maison, j'allais lui apprendre a bouger un peu au lieu de servir de poupée. Il disait être obéissant, tant mieux, de toute manière si il ne l'était pas, il goûterait de mes poings et ce serait vraiment dommage d'abimer un si joli minois. Je pourrais surement lui demander ce que je veux ce qui était un bon point, surtout pour la partie "faire du bien a son maître" c'était intéressant. Finalement c'est la fin de sa phrase qui m'intéressait le plus, il était vierge ! Je passa ma langue sur mes lèvres, en le regardant avec un air qui ne présageait rien de bon pour lui.

Je tira une nouvelle fois sur ma clope tout en regardant pas la seule fenêtre de la pièce. J'étais partit dans mes pensées pour le coup et un silence pesant s'installa peu a peu entre nous, je me demandait si ce silence le dérangeait ou pas ? Si il allait lui-même le briser et prendre ses initiatives. J'arrivais a la fin de ma clope, toujours rien, sans me gêner, je la jette par terre avant de l'écraser avec mon pieds pour l'éteindre. Je plante mon regard glaciale dans celui indifférent de l'hybride. Ah! je vois qu'il commence a entre-ouvrir la bouche, il s'apprête a parler, je l'écoute de nouveau. Il me demande mon nom, pour le coup je ne peux m'empêcher de pouffer de rire, il croit vraiment que savoir mon nom va lui servir ? En tout cas, pas pour le moment, il devrait m'appeler maître pendant un bon moment avant que je l'autorise a me nommer autrement. Je soupire d'un air las pour lui faire croire qu'il me cassait les couilles, ce qui n'était pas le cas bien entendu. Je l'attrape sans douceur par le menton, et je lui répond.

-"Ici, c'est moi qui pose les questions, okay ? Pour l'instant j'mappelle maître et pas autrement, peut être qu'un jour j'te donnerais mon vrai prénom, pour le moment tu te contente de ça."

J'le relâche en le repoussant un peu puis je me remet a tourner autour, qu'est ce qu'il pouvait être craquant. Je voulais l'obliger a dévoiler ses émotions, j'y parviendrait pas n'importe quel moyen, sauf la violence. J'étais un connard, mais pas un de ces enculés de maître qui frappe a tout va, un hybride, ce devait d'avoir selon moi la même éducation qu'un animal de compagnie. On ne frappe pas un animal lorsqu'il n'a pas fait de bêtise, sinon il ne comprend pas et peu a peu il devient dingue, les hybrides, c'était pareil. Non, moi j'avais une toute autre idée, un jeux que j'allais établir entre lui et moi et qui se promettait d'être très amusant. Finalement je me suis arrêté derrière lui, j''en ai profité pour lui mater le cul, un sacré beau p'tit cul d'ailleurs, je frémissais rien qu'a l'idée de le dépuceler un jour.

-"Tu sais, Bel', j'suis pas quelqu'un de méchant, loin de là.. Mais quand je vois un beau petit cul comme le tient, j'suis incontrôlable."

A la fin de ces mots le vint brusquement le plaquer ventre au mur, me collant dans son dos. J'ai passé mes bras autour de son petit corps pour finalement venir glisser mes mains entre ses jambes. Je lui mordillais l'oreille avec douceur, tout en venant caresser son entre-jambe sans trop de délicatesse. Il m'excitait, je pouvais pas le cacher, dés le moment où je l'avais vu, j'avais sentit cette petite bosse dur se former a l'intérieur de mon pantalon. J'étais tellement incontrôlable une fois excité, j'avais l'impression que ce n'était plus moi le maître de mon propre corps. Cependant, je ne pouvais pas signer le pacte charnelle avec lui pour le moment. Il fallait que j'attende, que je le fasse languir et que je joue un peu avec lui avant. Et, encore une fois, je ne voulais pas le faire dans cette animalerie. J'ai continué mes caresses sur son membre avant de relever les mains pour caresser son torse et pincer un peu ses mamelon a travers son haut.

-"J'ai cru comprendre que tu voulais pas montrer tes émotions, c'est ce genre d'exercice qui t'attend si tu ne fais pas un petit effort pour les montrer avec moi.. Alors, tu va faire des efforts ? Je veux un "oui maître" avec cette petite voix hésitante que tu prend si bien."

A ce moment là, j'ai continué de pincer un de ses mamelon puis je suis revenu vers son membre avec mon autre main, j'ai repris des caresses. Je voulais qu'il me réponde et que je sente dans sa voix que ce que je lui faisait ne le laissait pas indifférent, sa voix devrait être tremblante, peut être avec quelques soupire ? J'allais l'y aider. Je continuait mes caresser avec un peu plus d'insistance sur son membre, mon autre main quand a elle se retira de ses mamelons pour se glisser a l'intérieur de son pantalon. Je passais alors mon doigts lentement sur ses fesses en lui mordillant le cou avec passion. Mon membre lui était a présent bien dur.


Copyright ©Choco' ; Toute reproduction partielle ou complète est interdite.


Dernière édition par Narcisse Gray le Mer 22 Mai - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Un petit soumis ♥

avatarJe suis Belenos
Et je suis Un petit soumis ♥
Messages : 26

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 ans
Sexe: Homme
Groupe: Hybride XY Docile

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Mar 21 Mai - 19:58

Son regard sur moi me terrifiant totalement, j’avais vraiment l’impression qu’il allait me bouffer ou pire… Pourtant rien ne le montrait sur mon visage si se n’est mes oreilles basses, mais cela pouvait signifier tellement de chose pour quelqu’un qui n’y connaissait rien en félin. Et puis se silence était pesant, si bien que j’osa finalement ouvrir la bouche pour le briser, espérant ainsi me débarrasser de cette impression : qu’il allait me bouffer ! Pour le coup j’aurais peu être mieux fait de me taire, son rire ne m’inspirant rien de bon. Mon regard se fit un peu paniquer à son soupire mais je repris vite un air neutre, je ne voulais vraiment pas le déranger avec ma question.

« Je… » Mais je fut couper par sa main sur mon menton. Ok j’aurais du me taire, je me fit repousser sèchement et ne pu qu’acquiescé après avoir reculer de quelques pats.

Après m’avoir tourner autours, il s’arrêta dans mon dos, ne me rassurant absolument pas mais je ne bougeait plus, craignant de l’énerver. Ha ? Gentils ? Je n’avais pas eu cette impression… Quoi mon cul ? Qu’est ce qu’il à ? Mine de rien cette déclaration ne m’avait pas rassuré du tout ! Brusquement, il me poussa contre le mur, me faisant couiner quand mes poignets attacher buttèrent contre la surface dur pour protéger mon visage. Je n’aimais pas cette proximité, je commençais vraiment à avoir peur. Ma queue elle était passée entre mes jambes en signe de soumission. D’ailleurs la main de mon maitre commença à glisser entre elles aussi, chose que je ne voulais absolument pas, tremblant un peu alors qu’il me mordillait l’oreille qui se coucha sous le traitement. Ses caresses me faisait peur mais pas que, hors je n’avais aucun idée de cet autre chose que je ressentait, me mordant la lèvre pour ne pas couiner de peur. Je me cambrait un peu pour échapper au contact de sa main mais m’arrêta quand je sentit quelque chose de dur contre mes fesses, euh….c’était quoi ce truc ? C’était pas sa jambe j’en était sur ! Au bout de quelques secondes, il remonta sa main, me faisant soupirer intérieurement de soulagement et me permis de me redresser un peu, soulagement qui ne dura que quelques seconds car sa main me pinça les tétons. Cette fois je ne pu empêcher un couinement de surprise passer mes lèvres. Depuis quand cet endroit était sensible ? Quoi ?! Mais on m’a appris à ne pas les montrer, mes cicatrice en sont la preuve et là je dois les montrer ?? Je ne comprends plus rien ! Je lui jeta un regard totalement perdu et apeurer, les joues rouges à cause de ses caresses.

Mon cœur battait de plus en plus vite, tant à cause de la peur que de cet autre sentiment, mais surtout la peur enfaite. Je fermais les yeux pour essayer de reprendre un neutre avant de les ouvrir paniqué en sentant ses doigts sur mes fesses. Ha non pas ça ! Les larmes montèrent doucement à mes yeux, mélange du plaisir que me donnait ses caresses et de la peur, je n’avais pas envie de me faire violé moi !

« Ou…Oui Mai…Maitre… » Ma voix était un peu haletante mais j’avais essayer de ne pas trop bégayer, chose vaine de toute évidence. « S’il…S’il vous plait arrêtez… Pas ça… »

Je n’étais pas idiot, je savais que pour les hybrides avec mon physique, en général c’était par là que les autres hommes nous prenaient. Je savais aussi que cela faisait très mal, on me l’avait expliqué quand j’étais au camp. A présent il ne devait pu rester grand chose de mon air si neutre, entre mes joues rouge de gêne et de plaisir, mes yeux plein de larmes et mes tremblement. Lui devait penser que je n’était pas sage, un hybride ne devait pas montrer ces sentiment, mon ancien maitre me l’avait expliquer plein de fois. J’allais surement me faire punir et je ne voulais pas… Je ne voulais pas avoir mal. Timidement, je relevais ma queue pour entourer le poignet et donc tenter de stopper la main qui caressait mes fesses. J’espérais qu’il ne s’énerve pas sur moi pour cela, mais bon c’est lui qui m’avait dit de ne pas être passif… Quoi que non il allait s’énerver… Avec douceur, je relâchait son poignet en laissant un soupire passer mes lèvres, j’avais trop chaud maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Mer 22 Mai - 12:31




A la recherche de la proie parfaite


Belenos.. Il était petit, il était maigrichon, une apparence fébrile et des cheveux bleu presque gris. Il était adorable avec ses petites oreilles de léopard. Il était encore plus mignon dans la position a laquelle il se trouvait actuellement, pris au piège entre les griffes de ma grande personne, bloqué entre le mur et mon corps sans personne pour lui venir en aide. Mes mains parcouraient son corps, frôlait avec presque douceur sa peau de porcelaine. Mes caresses avaient l'air de lui faire peur, mais pas que, il avait l'air un poil excité sur le coup par ce que je lui faisais, c'était tellement adorable. Sa queue féline glissées entre ses jambes en signe de soumission chez les animaux, il était a ma totale merci. Il se décida enfin a me répondre, il n'avait pas l'air de bien comprendre, j'en ai donc conclus que c'était une expérience du passé qui était surement du au fait qu'il était aussi neutre. Aussi, a la fin de sa phrase il me demanda de ne pas faire "ça".. De quoi il voulait parler ? Non.. Il croyait vraiment que j'allais le violer ici ? J'ai ricaner un peu, le p'tit bleu était drôle quand il le voulait. Sa queue féline est finalement venue s'enrouler autour de mon poignet, pour que j'arrête mes caresses sur ses fesses. J'ai souris en coin, s'il pensait que le simple fait d'enrouler sa queue autour de mon poignet allait me faire arrêter.. Le fait qu'il pensait que j'allais le violer était assez comique et je comptais bien profiter de cette "peur" pour jouer encore un peu avec lui.

-"Malheureusement, tu ne me laisse pas le choix, Belenos.. J'en suis navré, mais tu va y passer."

J'avais pris un air faussement désolé, puis j'ai souris cruellement. Le pauvre, il ne saurait surement plus où donner de la tête, c'était tellement mignon, de le voir apeuré, je voulais continuer pour qu'il croit jusqu'au bout que j'allais le violer. J'ai finalement glissé un doit entre ses fesses et j'ai frôlé son intimité avant de finalement retirer ma main, comme pour lui faire croire que c'était finit. C'était bien loin d'être le cas. Je me suis encore rapproché un peu de lui, puis sans prévenir j'ai passé mes mains sous ses aisselles pour le soulever, avec ma taille, le p'tit bleu ne touchait plus le sol. Je l'ai conduit vers la table, je l'y est déposé en retirant assez brutalement son haut, je lui ai ordonné de ne pas bouger alors que je commençais a retirer son pantalon et son sous-vêtement. En quelques secondes il était a présent nu, couché sur la table. Ainsi, il pouvait toujours croire que j'allais le violer et j'allais pouvoir voir si il était en bonne santé. J'ai pu alors remarquer des cicatrices, j'ai secoué négativement la tête en touchant les blessures du bout des doigts, je ne comprenais pas pourquoi certains maîtres en arrivaient là.. Un simple haussement de voix pouvait surement suffire a cet hybride, il avait l'air relativement docile. Voir ces blessures m'a énervé, je n'avais plus envie de jouer, pour l'instant. Je l'ai laissé sur la table et je me suis dirigé vers la fenêtre en soupirant.

-"C'est ton ancien maître qui t'a fait ça ?.."

Ah! j'avais envie de cogner! ce connard avait osé abimer celui qui allait bientôt être MON hybride, MA propriété. J'ai donné un coup de poing dans le mur, pour essayer de passer mes nerfs, puis après quelques minutes a regarder par la fenêtre, j'suis revenu vers lui, j'ai regardé son corps encore une fois. Malgré les cicatrices, il n'en restait pas moins attirant, j'ai sentis mon membre se durcir dés que ma vue s'est posé sur le sien. Je suis monté sur la table, elle avait l'air solide, puis je l'ai plaqué en maintenant ses bras au dessus de sa tête. Mon regard borgne est venu dévorer le sien tendis que ma main libre se rapprochait dangereusement de son membre avant de finalement l'empoigner et commencer de très léger va et vient. Ah! si je devais vraiment obéir a mon envie, cela ferait déjà quelques minutes que ce garçon ne serait plus vierge, mais il fallait attendre. J'avais le temps, il serait tout a moi une fois rentré a l'appartement, j'aurais donc tout le temps de jouer avec. Je l'ai finalement lâché et je me suis décollé de lui en soupirant, en rentrant je prendrais une douche et je me branlerais surement, avec lui a mes côtés cette magnifique trique n'était surement pas prête de se calmer. Je suis descendu de la table et je l'ai aidé a se redresser en lui tendant ses vêtements. J'ai souris, d'un air amusé, puis j'ai dis.

-"Tu pensais vraiment que j'allais te violer ?.. Ici ?..Héhé! espèce de p'tit con, aller, rhabille toi je t'emmène."

J'ai pris un air détendu pour le mettre en confiance en lui ébouriffant les cheveux. Je me suis assis en attendant qu'il ai remit la totalité de ses vêtements. Entre temps je me suis rallumé une clope, j'ai tiré dessus en frissonnant, c'était tellement bon de fumer, une chose était sûre, jamais je ne pourrais me passer de ces petites merveilles. Je pensais avoir été assez cool avec lui, mais le fait qu'il ai été battu ne ferait pas venir en moi de la pitié ou quelque chose dans le genre. Une chose était sûr, c'était que je n'allais pas le battre. On pouvait dire de moi que j'étais méchant, c'est vrai, un maître qui te tripote sans que tu le veuille et qu'est un vrai obsédé sexuel, tu peux pas classer ça de gentil, en plus j'ai mes sauts d'humeur. Mais jamais je n'avait éprouvé du plaisir a frapper ou torturer quelqu'un, d'ailleurs, jamais le petit Bleu ne serait battu sans raison, et je pensais sérieusement qu'avec lui, un simple haussement de voix suffisait a lui faire peur. Et puis, sa peur du sexe et d'être violé pouvait être un bon moyen de punition, mais aussi un bon jeu auquel nous jouerions souvent. Il n'y avait qu'une seule chose qui me dérangeait vraiment avec lui et que j'allais mettre au clair tout de suite.

-"P'tit Bleu, viens là."

Je lui ai fait signe de s'asseoir sur mes genoux, en attendant qu'il s'exécute, j'ai tiré une nouvelle fois sur ma clope, puis j'ai lentement recraché la fumée un peu plus loin. J'avais pris ma décision, en fait elle avait déjà été prise a l'instant même où j'avais posé les yeux sur lui. Je le voulais comme hybride, lui et pas un autre et peu importe le prix, j'allais l'avoir, même si je devais assommer la vendeuse en lui éclatant la tête contre le mur et me barrer comme un délinquant avec l'hybride sous le bras. J'ai écrasé ma clope sur le sol a côté du premier mégot, je ne comptais pas les ramasser, si cette animalerie avait un hybride ou une femme de ménage, ça lui ferait un peu de boulot, après tout, le client est roi. J'ai passé ma main dans le dos du petit bleu pour le caresser avec tendresse pour une fois, ma trique était toujours là, mais j'avais réussis a me contrôler un minimum, un exploit pour moi.

-"Bon.. D'abord je tiens a te dire que tu es mien a présent, ensuite quelques règles ou plutôt quelques explications. Tu me désobéis, j'te puni. Tu me manque de respect, j'te puni. Tu fais une connerie, j'te puni. Si quelque chose te dérange, t'as le droit de te plaindre, t'es pas en prison chez moi. Ne touche jamais a mon paquet de clope si tu tiens a la vie et par pitié, abandonne définitivement cet air neutre, j'veux pas d'un zombie, j'veux un hybride, un être vivant qui ressent des émotions. C'est pas compliqué, tu montre pas tes émotions, je t'oblige a les montrer en me servant du sexe pour te faire obéir. Tu as des questions ?"

J'avais remarqué qu'avec le sexe, l'hybride avait beaucoup de mal a camoufler ses émotions, c'était pour cela que j'avais pris la décision de m'en servir comme "arme" et vue qu'il n'avait pas l'air de trop apprécié, il m'obéirait surement sans trop faire d'histoires.


Copyright ©Choco' ; Toute reproduction partielle ou complète est interdite.
Revenir en haut Aller en bas

Un petit soumis ♥

avatarJe suis Belenos
Et je suis Un petit soumis ♥
Messages : 26

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 ans
Sexe: Homme
Groupe: Hybride XY Docile

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   Sam 25 Mai - 16:29

Ho non pitié ! Je ne veux pas ! Pas ici comme ça en plus ! Et puis avec ces expressions qui changeaient du tous au tout, tantôt il semblait presque gentils et l’instant d’après cruel. Je sentais un de ses doigts se glisser entre mes fesses, me faisant trembler un peu plus. Cependant il ne fit que me frôler, retirant sa main par la suite, me faisant le regarder étonné. C’était fini ? Il allait me laisser ? Pas eu le temps de soupirer qu’il me prit dans ses bras, me portant avec une facilité déconcertante. Je voyais la table se rapprocher avec inquiétude, me débâtant faiblement. Je ne voulais pas me faire punir non plus ! Mais se fut sans appel, je me retrouvait contre la table après m’être fait enlever mon haut brutalement, me faisant a nouveau monter les larmes au yeux. Je ne pu que couiner quand il m’ordonna de ne plus bouger, m’enlevant les restes de mes vêtements alors que je tremblais de plus en plus. J’avais peur d’avoir mal, et vu comme c’était partit il n’allait certainement pas être doux avec moi… Je sentis son doigt sur ma cicatrice qui trônait dans le bas de mon dos, me faisant frissonner sous le toucher devenu plus doux. Mes yeux s’était étroitement fermer depuis que j’étais nu, reflexe de défense idiot. Puis d’un coup je ne sentis pu sa présence, ré ouvrant les yeux en le cherchant quelque seconde avant de le trouver au niveau de la fenêtre. Bon j’avais peu être le droit de bouger ? Timidement, je me redressait en position assise sur la table, mes poignets contre mon torse et mes jambes replier pour cacher un minimum mon corps. J’acquiesçais timidement, mais je ne pu expliquer pourquoi qu’il tapait sur le mur, me faisant sursauté. Je n’aimais vraiment pas la violence, c’est entre autre pour cela que j’étais si docile. Pas que, j’étais doux et soumis de nature, mais j’avais besoin de câlin et non de coup. Puis son regard est revenu vers moi, je me crispais un peu sur le coup, il s’approchât rapidement et me força à m’allonger de nouveau. Je frissonnai quand mon dos rencontra le froid de la table, me cambrant un peu par reflexe alors qu’il maintenait mes poignets au dessus de ma tête. Son regard me faisait rougir et détourner les yeux. Je me mordis la lèvre quand je sentit sa main sur mon membre avant d‘haleter doucement C’était quoi cette sensation ? Ça faisait du bien et à la fois c’était très gênant. Cela ne dura que quelque seconde et il se retira, descendant de la table en m’aidant à me relever puis m’a donné mes vêtements. Hein ? C’était fini ? Il n’avait fait que me faire peur ? J’étais vraiment soulager et à la fois un peu gêner par mon membre dure. Je n’étais pas du tous habituer à sa si bien que mes rougeurs aux joues restèrent en place. Un léger sourire apparut sur mes lèvres quand il à dit qu’il m’emmenait, j’allais enfin pouvoir servir quelqu’un j’était vraiment heureux. Il avait dit qu’il fallait que je montre mes émotions donc je devais avoir le droit de sourire même si il me faudra du temps avant de sourire pleinement comme avant. Sa main dans mes cheveux me fit fermer les yeux alors que j’essuyais les débuts de larme présents au coin, j’apprécier bien plus ce genre de contact !

Je descendis à mon tour de la table pour me rhabiller timidement, relevant la tête quand je sentis l’odeur de clope alors que mes oreilles se redressaient. Oui j’étais vraiment content de pouvoir allez chez un nouveau maitre. P’tit bleu ? Je suis bleu ? Un regard sur mes vêtements me fit penser qu’il m’appelait comme ça à cause d’eux. Ha oui c’est vrais mes cheveux aussi, sous certaine lumière ils ont des reflets bleu, comme la neige. Timidement, je m’approchait puis m’assit sur ses genoux, rougissant directement en sentant la bosse qui déformait son pantalon, j’était dans un état semblable mais moi c’était moins… imposant ? C’était très gênant d’être assis à cet endroit mais je profitait qu’il m’ait laisser venir contre lui pour me blottir dans ses bras. Oui j’étais câlin, j’adore ça ! Je suivais le chemin de sa clope du regard, gardant le silence et profitant de la douceur qu’il m’offrait avec ses caresses dans mon dos. Tous de suite j’étais bien plus détendu que plus tôt, posant ma tête contre son torse en l’écoutant, relevant les yeux pour le regarder, acquiesçant à chaque explication. Il n’avait pas besoin d’armes, j’étais totalement disposé à lui obéir, vu que je ne montrais pas mes émotions que sous la demande de mon ancien maitre. Des questions ? Euh…

« P…Pourquoi vous voulez que je montre mes émotions ? Mon ancien maitre m’a dit plu…plusieurs fois que ce n’était pas bien… » Je baissait doucement les yeux en rougissant « M… Mes cicatrices c’étais des exercices pour apprendra a camoufler… » Ho non je ne voulais pas de la pitié, il avait le droit de savoir ce qui m’étais arriver vu que c’était mon maitre à présents. C’est pour cela que je lui avais dit. Ha si j’avais une autre question ! Enfin deux très exactement mais la deuxième je n’oserais vraiment pas la dire. C’était trop gênant à demander. « J’ai une autre question » Je mettais redresser un peu pour le regarder timidement, chaque geste me rappelait sur quoi j’étais assis.

« Vous allez vraiment me… » Mince je ne savait pas comment dire ça… Je ne connaissait pas le termes pour appeler ce à quoi je pensait, violé n’était pas vraiment le terme car si il était doux je me laisserait surement faire. Ce sera mon maitre après tous. Ha si ! Le pacte de chaire, on m’avait déjà enseigné ce mot. « Faire le pacte de chair… mettre votre… » Ha non enfaite c’était absolument trop gênant à dire. Baissant la tête en m’excusant, je rougis encore plus que tous à l’heure. Après quelque minute de gêne, je fini par relever les yeux vers lui, attendant tous de même une réponse alors que ma queue se balançait en douceur derrière mon dos. Elle fini d’ailleurs par s’enrouler autours de mes hanches, comme ça quand nous sortirons d’ici je ne me prendrais pas les pieds dedans. Pour le moment je profitais d’être dans les bras de mon jeune maitre, j’espérais avoir assez ce genre de chose mais j’en doutait fortement. Il n’avait pas l’air d’être quelqu’un de doux ou de câlin. Un coup à la porte me fit sursauter, j’en avais oublié où on était pendant quelque seconde, surement la vendeuse ou le vendeur qui voulais savoir où on en était. Je penchais d’ailleurs plus pour le vendeur, celui qui s’intéressait un peu trop a moi que pour la vendeuse, elle, elle s’en fichait clairement. La preuve elle avait clairement spécifié qu’il pouvait me faire se qu’il voulait. Doucement, je me redressait donc pour laisse l’homme décider, si je devais allez ouvrir par exemple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis Contenu sponsorisé
Et je suis

MessageSujet: Re: Je veux juste servir (PV Narcisse)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je veux juste servir (PV Narcisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je danse avec toi
» je voudrais oublier ma peine
» [QUESTION] Comment faire pour mettre Android sur mon HD2
» j'veux juste un badge, j'adore steph FANE
» « Je veux juste pouvoir retourner dans mon village natal. C'est la seule chose qui compte pour moi. J'y arriverai quoi qu'il m'en coûte. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Human Puppet :: Archives :: RP'S-