Un moment de liberté. | Toru - TERMINE


Partagez | 
 

 Un moment de liberté. | Toru - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Lun 27 Mai - 19:26

Il était encore tôt dans la matinée quand Yûko ouvrit les yeux. De sa cage, elle pouvait voir à travers la vitrine de l'animalerie le soleil se lever lentement. Une journée de plus à passer dans cet enfer. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'elle était ici et aucune adoption ne s'était présentée à elle. Elle avait vu bon nombre de personne se poster devant sa cage, lui jetant un regard curieux. Mais jamais personne ne s'était décidé. Résultat, depuis que son ancien maître l'avait vendu à l'animalerie, elle n'en était pas encore sorti. Elle était jalouse, d'ailleurs. Parce que certains hybrides qui étaient arrivés après elle repartaient également avant elle. Mais qu'avaient-ils de plus qu'elle ? Elle n'était pourtant pas hideuse, elle le savait. Sa mère le lui répéter souvent, autrefois. Tu es mignonne comme tout, qu'elle lui disait. Alors quoi ? Pourquoi personne ne voulait d'elle ? Elle n'était pas non plus idiote, elle avait un langage et un vocabulaire correcte, elle était polie... Mais elle était toujours à l'animalerie.

La neko se redressa dans sa cage. Étroite, celle ci ne lui laissait que très peu de place. Elle était sale et poussiéreuse. C'était une animalerie où on y gardait des animaux. Et c'était tout. Yûko à travers ses barreaux, observa la cage voisine, vide. L'hybride qui s'y trouvait avant était partie la veille. La demoiselle l'aimait bien. Elle trouvait dommage de ne plus avoir quelqu'un avec qui parler pour passer le temps. Et quand elle avait vu son ami la quitter, ce dernier lui avait chuchoter avant de disparaitre dehors qu'elle aussi sortirait bientôt. Mais c'était quand, bientôt ?

La journée passa lentement. S'ennuyant dans sa cage, Yûko s'endormit même en début d'après midi. Quand elle se réveilla, il était à peu près 16 heures. En regardant autour d'elle, elle remarqua que tous ses collègues hybrides étaient là. Ainsi donc, pendant sa sieste, aucun d'entre eux n'avait été choisi pour devenir un esclave. Et d'ailleurs, elle, quand quelqu'un viendrait la chercher, que deviendrait-elle ? Depuis toujours, elle avait eu un maître aimant qui ne l'avait jamais considérer comme un esclave ou comme un jouet sexuel. Elle était d'ailleurs toujours vierge. En repensant à tout cela, elle se sentit nostalgique. La maison lui manquait. Sa mère, son maîtres et même les domestiques qui étaient partit lui manquait. Elle n'avait même pas eu le temps de dire au revoir à sa mère. Son maître l'avait attirer dans l'animalerie, lui promettant une surprise. Et quand il lui avait apprit qu'il la vendait, elle s'était senti trahie. Mais en y réfléchissant bien, elle comprenait mieux son geste. Il voulait juste assurer ses jours et ceux de sa mère qui était toujours avec lui. Mais même si elle comprenait, elle se sentait tout de même triste.

Perdu dans ses pensées, Yûko n'entendit pas la porte du magasin tinter. Elle n'entendit pas non plus les pas du client qui venait d'arriver. Au fond de sa cage, adossée contre la parois, elle avait le regard perdu dans le vague, les oreilles tristement abaissées sur sa tête et la queue qui battait mollement l'air.


Dernière édition par Yûko le Ven 7 Juin - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Un gros sadique !

avatarJe suis Taka Oshima
Et je suis Un gros sadique !
Messages : 85
Fiche de présentation : - Taka Oshima -

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 23 ans
Sexe: Homme
Groupe: Méchant Maître

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Lun 27 Mai - 20:51

Toru avait finalement pris une décision. Celle d'adopter un hybride. D'ailleurs cette tournure ne lui plaisait pas trop. Dans son cas, c'était plus libérer un hybride qu'autre chose. Il n'était pas du genre à vouloir un esclave. Il voulait simplement rendre sa liberté à un hybride. L'hybride vivrait ensuite comme bon lui semblerait. Pour lui, un hybride équivalait à un humain. Ce n'est pas parce qu'il possédait des attributs animaux qu'il devait être l'esclave de quelqu'un. Il trouvait ça lamentable, s'en voulait parfois à lui-même d'appartenir à cette espèce, les hommes, qui voulaient à tout prix soumettre quelqu'un. Même s'il était plutôt du genre solitaire, dans le cas présent et pour l'action qu'il ferait, ça ne lui dérangeait pas d'avoir quelqu'un qui vivrait avec lui.

Il se mit donc en route pour l'animalerie après avoir pris une rapide douche. Son épée dans le dos, des vêtements sombres mais simples, il sortit de chez lui. A chaque pas, il se demandait comment était la vie d'hybride. Il se doutait bien que ce n'était pas une vie enviable mais il était légèrement curieux à ce sujet. Perdu dans ses pensées, il passa devant l'animalerie sans la remarquer avant de faire demi-tour, une centaine de mètres plus loin, en secouant un peu la tête et en rougissant de sa propre bêtise. Il pouvait être tête en l'air parfois, sauf quand il travaillait. Là, il était tout ce qu'il y a de plus sérieux. Il y faisait preuve d'une intelligence et d'un savoir-faire exceptionnel, après tout c'était son gagne pain et il se devait de respecter les clients qui l’engageaient.

Il entra dans l'animalerie, un regard neutre. Lorsqu'il vit les hybrides en cage, son cœur se serra. En même temps, il savait en réfléchissant qu'il n'entrait pas dans un paradis. Le vendeur vint le voir pour le saluer, comme il le ferait avec n'importe quel client. Il commença à parler mais Toru ne l'écouta pas et fit le tour des cages. Il n'allait certainement pas parler à quelqu'un qui vendait des hybrides. Pour lui, c'était le pire métier qu'un humain pouvait avoir. Il préférait largement ne pas avoir ce travail que faire celui-là. Il voyait des têtes apeurées, d'autres curieuses. Que leur étaient-ils arrivés pour qu'ils soient comme ça ? Il n'aimerait certainement pas le savoir, cela lui ferait trop mal de le découvrir. Il observa un peu chaque hybride avant de s'arrêter devant la cage d'une hybride qui semblait perdue dans ses pensées. Les oreilles basses et la queue qui se mouvait mollement l'avait fait stoppé. Elle avait quelques chose de différent par rapport aux autres hybrides. Pourtant, il ne trouvait pas quoi. Elle ne faisait pas forcément pitié mais il voulait la sortir d'ici. Enfin, s'il avait pu, tout les hybrides qui se trouvaient ici auraient déjà regagné leurs libertés. Pourtant, il savait que ça ne se passait pas ainsi. Il soupira un peu avant de s'accroupir devant la cage et de regarde Yûko. C'était un joli prénom, il l'avait lu sur une espèce de petite pancarte accrochée devant sa cage. Il y avait découvert aussi d'autres informations comme son espèce, chat, et son âge, 18 ans. Il la trouvait assez jeune, mais il avait bien remarqué que des hybrides présents ici étaient bien plus jeunes. Il se mit à parler avec une voix qui se voulait douce.

<< Yûko ? >>

Il s'arrêta de parler. Qu'allait-il lui dire ? Il n'y avait pas vraiment réfléchi. Il verrait bien la réaction de l'hybride et adapterait la suite de ses paroles. Il ne fallait pas qu'il se prenne la tête et espérait que les choses glisseraient toutes seules, même s'il n'en était pas vraiment convaincu.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Lun 27 Mai - 21:34

C'est à peine si la neko entendit le vendeur parler de sa voix caverneuse, voix qu'elle connaissait parfaitement pour l'avoir longuement entendu lui râler dessus, elle comme tous les hybrides présents dans l'animalerie. Néanmoins, elle ressentie l'agitation qui se faisait autour d'elle. Sans même relever la tête, elle parvenait à sentir l'état d'excitation dont faisait preuve les hybrides alors qu'un client se promenait entre les cages. Mais même en sachant qu'une personne était présente dans le magasin et qu'il repartirait avec un hybride, qui peut être serait Yûko, la jeune fille ne releva pas la tête et se contenta d'observer sa queue qui se balançait doucement dans le vide.

Elle était vide, désabusée et ne cherchait même plus à espérer sortir tout de suite. Pourtant, elle le savait très bien, si elle ne se faisait pas remarquer, si elle restait dans son coin comme elle le faisait actuellement, alors elle ne sortirait jamais. Mais comment paraitre enjouée, comment vouloir faire bonne impression quand le moral n'y est pas ? Elle était certainement l'hybride la plus fade de l'animalerie. Celle qui n'avait jamais connu la vie à l'extérieur, la vie d'une animalerie jusqu'à sa vente ici. Elle avait toujours vécu aisément grâce à son maître, sans se soucier de la moindre chose. Elle avait presque vécue.. Comme une simple humaine.

Humaine. Ce mot résonna encore et encore dans sa tête. Non, elle ne l'était pas. Rien qu'un esclave pour assouvir les moindres désirs de ses éventuels maîtres. C'est ce qu'on lui avait appris, ici, à l'animalerie. Et d'un sens, elle trouvait ça presque normal de se soumettre à celui ou celle qui vous sortait de cet enfer qu'était ce magasin. Et puis, n'ayant jamais vécue seule, elle serait en plus incapable de se débrouiller d'elle-même à l’extérieur. Elle était donc obligatoirement dépendante de celui qui la sortirait de là. Et ça ne lui déplaisait pas plus que ça.

Quand elle sentit du mouvement devant elle, Yûko releva doucement la tête, les pensées encore dans le vague. Elle observa sans vraiment s'en rendre compte celui qui lui faisait face, s'en réalisé ce qui se passait devant ses yeux. De toute manière, elle en avait déjà vu passer devant sa cage, mais tous étaient repartit bredouille ou bien accompagnés d'un autre hybride. Ainsi, elle ne se faisait pas d'illusion. Néanmoins, quand le jeune homme face à elle prononça son prénom, une lueur de vie brilla dans ses yeux. Curieuse, elle se redressa et observa plus attentivement son interlocuteur.

Devant elle se trouvait donc un jeune homme. La vingtaine, peut être. Le visage doux et... Elle le trouva même mignon. Alors qu'elle se rapprochait de lui, de multiples questions se bousculèrent dans sa tête. Comment s'appelait-il ? Quel âge avait-il ? Est-ce qu'elle l'intéressait pour qu'il ce soit arrêté devant sa cage et pas celle d'un autre ? Doucement, l'espoir de partir d'ici renaissait. Car encore aucun de ceux qui s'étaient arrêtés devant elle ne l'avait appelée par son prénom. Avait-elle donc une chance de sortir ?

De ses deux mains, elle agrippa les barreaux de sa cage. Elle ne voulait pas paraitre pour une affolée, une avide de liberté mais il était le seul qui avait osé l'appeler par son prénom et l'excitation montait crescendo en elle. Face à lui, pas même un mètre ne les séparait. Et elle ne savait absolument pas quoi lui dire. Se présenter ? C'était inutile, elle savait très bien que les informations principales sur elle étaient écrite sur le petit panneau devant sa cage. En y réfléchissant bien, elle se trouva stupide de ne pas y penser avant. Et si simplement elle le saluait ? Ce serait la moindre des politesses. Néanmoins, elle eut un peu de mal avant de décrocher un mot, l'émotion bloquant sa voix.

« J.. B-Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas

Un gros sadique !

avatarJe suis Taka Oshima
Et je suis Un gros sadique !
Messages : 85
Fiche de présentation : - Taka Oshima -

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 23 ans
Sexe: Homme
Groupe: Méchant Maître

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Mer 29 Mai - 13:11

Toru observa un peu l'hybride en cage. Vraiment, il supportait assez mal de la voir ainsi et comptait en finir au plus vite, sans la brusquer cependant. Il essaya de lui offrir un petit sourire. Il n'était pas vraiment habitué à converser avec les gens et il pouvait être facilement mal à l'aise. Quand il se rendit compte de leur proximité, une petite teinte de rouge colora ses joues. Il la salua d'un signe de la tête. Oui parler n'était pas forcément son fort, surtout lorsqu'il n'était pas au travail. Cependant la présence rassurante de son épée dans son dos le soulageait un peu.

<< Salut. >>

Il planta dans ses yeux un regard léger et doux. Il avait envie de partir d'ici ou plus vite et si elle le voulait bien, elle partirait aussi. Il pouvait bien comprendre qu'elle préférait un autre maître. Il n'était pas du genre du plus agréable. Il n'était certes pas esclavagiste mais un peu distant parfois. Sans être froid, il a simplement l'habitude rester en solitaire même si la compagnie ne le dérangeait pas. Il devait juste s'y habituer et l'arrivée de quelqu'un chez lui en serait l'occasion parfaite. Il ne dit rien pendant quelques instants avant de reprendre la parole.

<< Veux-tu venir avec moi Yûko ? >>

Ainsi formulée, cette demande le gêna un peu, malgré le fait qu'elle vienne de lui. Son esprit fut ensuite pris dans de profondes questions. Certes, il allait la libérer mais est-ce qu'elle serait heureuse ? La plus grande interrogation était celle-là et il n'en avait pas la réponse. Il continua de la regarder et se redressa un peu en s'étirant. Si sa réponse était positive, il serait content. Content pour elle, non pas que lui serait mécontent mais il voulait surtout faire quelque chose pour elle.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Dim 2 Juin - 12:11

Jamais encore un humain ne c'était comporter de la sorte avec Yûko. Le jeune homme paraissait réellement mal à l'aise dans cet endroit qu'était l'animalerie. Le fait qu'il ne s'y trouve pas à sa place sautait aux yeux et la neko douta un instant qu'il vienne vraiment pour emmené avec lui un hybride. La légère rougeur qu'elle aperçue sur le visage de son interlocuteur l'étonna un peu et quand elle se rendit compte qu'elle était agrippée aux barreaux de sa cage, elle les relâcha et se recula un peu, juste quelques centimètres. Elle ne voulait pas plus s'éloigner de lui, de peur qu'il disparaisse et que cela ne soit encore que le fruit de son imagination.

Aussi, quand il lui demanda si elle voulait venir avec lui, la question aussi simple fut-elle, fit faire un bond au coeur de Yûko. L'excitation montait tellement en elle que les battements de son propre coeur lui faisait presque mal dans la poitrine. Comme un bourdonnement, il résonnait jusqu'à ses oreilles et elle avait étrangement du mal à se concentrer sur ce que l'humain en face d'elle lui disait. Et en plus de la question qu'il lui avait posé, des tonnes d'autres bouillonnèrent encore dans son esprit, embrouillant ses pensées et même ses gestes.

Instinctivement et ne pouvant s'en empêcher, elle s'accrocha de nouveau aux barreaux de sa cage et tendit une main à l'extérieur qu'elle arrêta néanmoins à une certaines distance pour ne pas gêner plus qu'il ne l'était le jeune homme. Ayant encore du mal à croire se qui se passait sous ses yeux, Yûko trébucha encore sur ses mots.

« Je.. V-vous...

Elle ferma les yeux un moment et se mordit la lèvre de façon à se calmer. Elle aurait aimer lui demander pourquoi il l'avait choisi elle et si il comptait devenir son maître une fois à l’extérieur, sachant que la neko était incapable de se débrouiller seule en pleine nature. Ainsi, elle rouvrit les yeux et les posa sur l'humain. Elle se prit à rêver de partir avec lui, d’être enfin libre et protéger. Oh, comme elle avait envie de sortir de cet enfer..

Elle prit une profonde inspiration, et bien que les mots qu'elle voulait prononcer étaient des plus simples, elle prit le temps de les répéter plusieurs fois dans sa tête avant de les lui dire.

« Oui... Oui, je veux venir avec vous.. S'il vous plait.

Les trois derniers mots avaient presque été dit comme une plainte. La main toujours à l'extérieur de la cage, elle se retenait de le toucher afin de voir s'il était vraiment réel.
Revenir en haut Aller en bas

Un gros sadique !

avatarJe suis Taka Oshima
Et je suis Un gros sadique !
Messages : 85
Fiche de présentation : - Taka Oshima -

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 23 ans
Sexe: Homme
Groupe: Méchant Maître

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Lun 3 Juin - 17:22

Toru rougit en la voyant avoir du mal à répondre. Avait-il été trop direct ? Même pour lui, ça lui avait semblé comme ça. Il continua de regarder l'hybride, ayant vu qu'elle avait fermé les yeux pendant quelques instants, il se demandait si ça allait. Mais cette question resta dans sa tête en attendant une réponse de la part de la jeune hybride. Ses mots le firent un peu sourire. Il se serait senti bien idiot si elle avait refusé mais elle semblait bien désireuse de sortir avec lui. Il s'étira un peu en la regardant.

<< Tu peux venir avec moi dès à présent alors. >>

Sur ces mots, le vendeur arriva lui indiquant qu'il fallait remplir avant tout des papiers. Il soupira doucement, ce n'était pas son plaisir et il commença à le faire après avoir suivi le vendeur, sans plaisir. Il y passa bien une dizaine de minutes. Signature, informations à donner,... Ça ne s'arrêtait donc jamais ! Quand il eut enfin fini, le vendeur et lui se dirigèrent vers la cage de Yûko afin de la libérer juste après qu'un exemplaire de quelques feuilles aient été donné à Toru. Il les rangea dans sa poche après les avoir pliés. Après qu'elle soit sortie de la cage, il lui sourit doucement.

<< Voilà tu es enfin libre, Yûko. >>

Il se mit à penser un peu. Voulait-elle d'abord faire un tour ou découvrir sa nouvelle maison directement ? Il la regarda, essayant de savoir ce qu'elle voulait sans parler cependant. Il n'est pas vraiment du genre à faire la pipelette et aujourd'hui, bien que ce soit un jour peu commun, ça n'échappait pas à la règle. Oh eh puis, il saurait bien. Il commença à marcher en regardant un peu Yûko avant de sortir rapidement de l'animalerie. Il n'aimait pas beaucoup cet endroit bien qu'il soit humain et que les hybrides devaient y passer bien plus de temps que lui. Il prit finalement la parole, d'une voix qui se voulait douce et rassurante bien que cela ne soit pas vraiment son fort. Il resta surtout naturel en lui parlant.

<< Tu veux venir directement à la maison ? >>

Voilà, la question était posée. La suite se calculerait en fonction de la réponse de l'hybride.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   Ven 7 Juin - 10:23

L'humain face à Yûko parut soulager de sa réponse. Avait-il douter un seul instant qu'elle refuse sa proposition ? C'était complètement absurde. Tout hybride ici rêvait de sortir, la neko y compris. Alors après plusieurs mois passée dans cette animalerie, elle n'allait certainement pas dire non au premier venu. Le premier venu, oui. Du moins la première vraie proposition de sortie. Et elle ne connaissait toujours pas son nom. Enfin, bien sûr, elle ne connaissait rien de lui. Mais elle aurait sans doute aimer savoir comment il s'appelait avant de sortir de la cage.

La demoiselle ne comprit pas le déroulement de la suite. Pourquoi, alors qu'il venait de lui dire qu'elle pouvait désormais venir avec lui, il s'éloignait d'elle, la laissant dans sa cage ? En réalité, c'était le vendeur qu'il l'avait invité à se rendre au comptoir afin de griffonner sur quelque chose. Ne connaissant pas la procédure d'adoption puisque c'était la vraie première fois qu'on l'adoptait, Yûko cru d'abord que le vendeur de l'animalerie manigançait un quelconque plan afin de la garder dans la boutique. Mais non ! Elle voulait partir, elle ! Et avec l'humain.

Quel ne fut pas son soulagement quand elle vit l'humain, accompagné du vendeur, revenir vers elle. Après s'être agitée dans sa cage pendant qu'il remplissait ses papiers, elle ne put s'empêcher de lâcher un soupir apaisement. On lui ouvrit sa cage et elle put enfin sortir. Bien que réellement désireuse d'enfin se redresser fièrement en dehors de la cage, elle tenta de garder son calme et de ne pas se bousculer pour sortir. Enfin debout, elle put s'apercevoir que l'humain était plus grand qu'elle, de quelques centimètres. Elle lui rendit tendrement son sourire quand il lui en adressa un. Elle ne le connaissait pas, oui, mais elle était sûre de se sentir heureuse avec lui. Il ne semblait pas faire parti de ceux qui avaient des hybrides pour les réduire en esclavage, comme elle en avait entendu parler. Bien qu'elle avait du mal à y croire, les humains étaient tellement incroyable, se rabaisseraient-ils vraiment à ce genre de pratique pour se sentir supérieur ?

Quand son nouveau maître sortit rapidement de l'animalerie, Yûko fut d'abord surprise mais le suivit. Bien sûr, elle avait bien remarquée son malaise quand ils s'y trouvaient. Étaient ce les hybrides qui lui faisaient peur ? Ou bien le vendeur ? La neko se demanda alors pourquoi il avait choisi de la prendre avec lui si il se sentait si mal à l'aise dans le magasin. Oh et puis, elle ne l'avait toujours pas remercier. Il le fallait, pour ne pas qu'il croit qu'elle était malpolie ou quelque chose d'autre du genre. Et elle allait le faire quand il s'adressa à elle, lui demandant si elle voulait directement venir "à la maison".

Il lui fallut un temps avant de réagir. Ça y était, elle avait enfin été adoptée et enfin elle allait avoir un nouveau chez soi. Elle aurait sans doute du mal avant de s'y habituer mais elle s'y sentirait bien, elle en était certaine. Mais l'humain avait-il d'autres hybrides ? Une famille ? Ou vivait-il seul ? Elle allait désormais partager sa vie avec cet homme et bien que cela ne lui déplaise pas, elle se laissa à rougir légèrement en y pensant. Ainsi, avant de lui répondre, elle bafouilla un peu, trébuchant encore sur ses mots.

« Je.. Euh.. Oui.. Je v-veux bien..
Revenir en haut Aller en bas


Je suis Contenu sponsorisé
Et je suis

MessageSujet: Re: Un moment de liberté. | Toru - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un moment de liberté. | Toru - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une vie bien rangée ? De l'organisation et de la liberté.
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» Education et Liberté
» Citations de personnes célèbres sur la Liberté.
» La liberté du Marchombre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Human Puppet :: Archives :: RP'S-