"J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."


Partagez | 
 

 "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Ven 26 Avr - 18:14




"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."

C'était un matin plutôt froid a Perfect Town ce jour là. Le beau soleil habituel avait cédé sa place a quelques nuages et a la grisaille du mauvais temps. L'animalerie "La patte d'orée" était une boutique luxueuse d'apparence, avec une belle enseigne aux lettres ornées de doré, elle paraissait a première vue propre et accueillante. A l'intérieur, les hybrides dormaient encore, le propriétaire des lieux, accompagné de ses vendeurs venait tout juste de rentrer dans les bureaux de la boutique. Il y avait des hybrides de toute race, dispersés en plusieurs rayons, des plus calmes au plus turbulents. Dans une cage, tout au fond du rayon des hybrides "calmes", Candice dormait encore profondément. Depuis qu'elle était arrivée ici, on s'était bien occupée d'elle, elle avait maintenant un peu repris des forces bien qu'elle faisait toujours maigrelette d'apparence. Sa peur face aux humains n'avait pas changer, c'était surement la seule raison qui expliquait pourquoi elle se trouvait encore ici.

Un vendeur alluma la lumière du magasin et ouvrit les stores. Doucement, il vint réveiller les hybrides pour ne pas trop les brusquer, tendis qu'un autre vendeur préparait les gamelles. Certains hybrides râlaient, n'aimant pas se faire réveiller. Candice quand a elle ouvrit les yeux sans broncher. Elle se redressa lentement sur sa couverture tout en se frottant les yeux pour y voir un peu mieux. Depuis qu'elle était arrivée ici, elle n'avait parler que très peu, voir pas du tout. Elle avait posé quelques questions a son voisin de cage au premier jour, mais depuis elle s'était tu. On déposa la gamelle dans sa cage, mais contrairement a ses congénères elle ne se jeta pas dessus comme un vulgaire animal et pris simplement le temps d'observer les lieux, si familiers pour elle maintenant. Une routine qui devenait presque trop lassante. Finalement elle mangea un peu puis laissa le reste, elle n'avait pas vraiment appétit.

Puis une heure passa, le temps pour les vendeurs de préparer les hybrides, un brain de toilette entre autre pour qu'ils soient présentables. Enfin, l'animalerie ouvrit enfin ses portes, laissant tout d'abord une petite vague de client entrer. Le début de la journée n'avait rien d'extraordinaire, des clients s'arrêtaient devant la cage de Candice, puis se lassaient rapidement en voyant que celle-ci n'était pas du tout réceptive. Puis un homme, étrange attira l'attention de la petite chatte mais déclencha également une certaine peur. Un homme, en blouse blanche, un sac de travail a la main, se dirigea vers l'accueil. Il parla quelques minutes au vendeur avant que celui-ci ne le conduise dans une salle. Candice regarda la scène d'un air interrogatif avant que son voisin ne lui dise qu'il s'agissait du vétérinaire et qu'il passait pour la visite mensuelle de certains hybrides.

Un vétérinaire ? Candice n'avait jamais entendu parlé de ça. Mais bon, du moment qu'il la laissait tranquille, elle s'en fichait un peu. Malheureusement, ce fut tout le contraire. Un vendeur vint la sortir de sa cage, pour l’emmener dans la pièce où se trouvait l'homme. Effrayée a l'idée d'être seule avec un humain, Candice préféra rester coller au mur, sans s'approcher de lui.

-"N'ai pas peur ma petite, je ne te ferais aucun mal."

Il commença a s'avancer, doucement. Candice grogna tout en reculant, mais l'homme ne perdit pas espoir et avança une main lentement pour lui caresser la tête. Elle se laissa faire, méfiante au début, puis peu a peu elle se rendit compte qu'il ne lui voulait surement rien de mal. Et puis, plus vite elle ferait ce qu'il dirait plus vite elle sortirait d'ici. Elle s'assit sur la petite table, l'homme lui palpa au début le ventre, écouta son cœur avec un outil étrange, il lui posa quelques questions, auxquelles Candice se contenta de répondre le stricte minimum. Puis, lorsque enfin elle cru qu'elle pourrait gentiment retourner dans sa cage.

-"Bon, tu es en bonne santé, cependant il faut que je te fasse un petit vaccin."

Un vaccin ? Il sortir alors une seringue de son sac avec un produit. Vision d'horreur pour la jeune hybride qui s'enfuit de la salle en frappant dans la porte comme une furie. Elle se mit a sangloter, pourquoi tout le monde voulait lui faire du mal ?! Pourquoi tout le monde voulait lui faire des piqures ? Et alors qu'un vendeur essayait de la rattraper, elle se jeta dans les bras du premier venu, comme pour s'y protéger. Se rendant compte de ce qu'elle venait de faire, elle resta figée un moment, sans pour autant se décoller de l'inconnu puis leva ses yeux remplie de larmes pour le regarder.

C'était un homme, d'environ un mètre quatre vingt. Il avait des cheveux noir, un visage plutôt neutre aux premiers abords. Mais ce qui attira le plus l'attention de l'hybride fut l'énorme tatouage qu'il avait sous l’œil. Elle planta son regard bleu dans le sien, celui-ci eut le don d'arrêter ses pleures. Ses joues vinrent légèrement roses, elle était là, dans les bras d'un homme qu'elle ne connaissait pas, et pourtant, elle n'aurait voulu s'en défaire pour rien au monde. Le vendeur arriva devant l'homme tout en s'excusant.

-"Excusez-la monsieur, elle s'est échappée de son vaccin et nous n'avons pas réussi a la rattraper."

Candice détourna son regard de l'inconnu puis regarda le vendeur qui essaya de l'attraper. Elle se blottit de plus belle contre l'homme, refusant catégoriquement de retourner avec ces méchants qui lui voulaient du mal.






Dernière édition par Candice le Sam 27 Avr - 15:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Ven 26 Avr - 19:56






"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."


Laekin erra dans les rues sans but précis, prit d'insomnie, il n'avait pas fermé l'oeil de la nuit. Ses cauchemars l'empèchaient de faire des nuits convenables depuis plusieurs années. Il resta dans ses pensées un long moment, quand il aperçut une file de plusieurs personnes non loin devant. Il s'avança à son allure quand un vendeur du magasin ouvrit la porte.

-"Entrez, entrez mesdames et messieurs, le magasin est ouvert".

Laekin vit les personnes se ruer dans le magasin et fit le choix de leurs emboiter le pas par curiosité. Une fois à l'intérieur, il regarda autour de lui et comprit donc qu'il était dans une animalerie. Il ne s'était jamais intéréssé aux hybrides, n'ayant pour eux ni amour, ni haine. Il reféchit quelques secondes...

-*Cela pourrait être bien tout compte fait, entretenir cette villa est un calvaire tout seul. Puis bon, ça me ferait peut-être un peu de compagnie*.

Il commença à faire le tour du magasin, quand il vit une jeune hybride suivre un vendeur et aller dans une pièce annexe. Il contempla durant tout le passage cette hybride, elle était très mignonne et peu ordinaire avec ses cheveux bleus. Il continua son chemin dans le magasin s'arrêtant devant plusieurs cages et trouvant toujours des défauts aux hybrides qu'il voyait. Il regarda la porte par où la jeune hybride était rentrée et se demanda si il avait pas eu un coup de coeur pour l'acheter.

-*Enfin ! Il y en a pleins d'autres, je suis sûr qu'un d'eux va me plaire...*

Il continua sa visite quand il remarqua qu'il avait presque finit de faire le tour du magasin. Il regarda la porte de la pièce annexe une fois encore et fit le choix de sortir du magasin. Quand il entendit des bruits de coups et de chocs. Il se retourna et vit la jeune hybride courir droit vers lui et lui sauter dessus. Il ne bougea pas d'un pouce et fut surprit par la légèreté de cette hybride. Il baissa les yeux vers celle-ci et n'arriva pas à détourner le regard. Elle le regardait, de ses yeux bleus profonds. Laekin se ressaisit quand le vendeur lui adressa la parole.

-"Excusez-la monsieur, elle s'est échappée de son vaccin et nous n'avons pas réussi à la rattraper".

-"Ce n'est pas grave, elle a peur des piqures surement".

Il la prit en dessous des bras et la posa au sol avant de s'accroupir devant elle. Il se noya dans ses yeux une nouvelle fois. Il y trouva quelque chose de magique, ces yeux l'empêchaient de penser. Il se ressaisit...

-"Je sais que cela est impressionnant et même douloureux. Mais si tu le souhaite, je reste avec toi le temps qu'il te la fasse".

Les yeux de l'hybride lui fit de nouveau perdre contact avec ce qu'il se passait autour de lui. Il se ressaisit une nouvelle fois et attendit sa réponse...


Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Ven 26 Avr - 21:04




"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."

Clic - Music ♥

Et alors que Candice se blottissait de plus en plus contre le jeune homme qui l'avait "sauvé" des méchants, celui-ci la pris doucement sous les bras pour la poser a terre, elle resta tout de même près de lui, fusillant le vendeur du regard. L'homme lui dit alors que ce n'était pas grave, et apparemment il avait aussi compris que la jeune hybride n'aimait pas les piqures. Le vendeur acquiesça puis regarda l'hybride avant de lui tendre la main pour qu'elle vienne. Celle-ci secoua vivement la tête tout en reculant jusqu’à se coller contre l'inconnu. Candice se tourna face a lui tendis qu'il s'accroupissait pour être a sa hauteur et lui dit.

-"Je sais que cela est impressionnant et même douloureux. Mais si tu le souhaite, je reste avec toi le temps qu'il te la fasse".

Candice ne lâchait pas l'homme du regard, si c'était impressionnant et douloureux ? Si il savait seulement ce qu'elle avait vécu, il la comprendrait tellement facilement. Elle recula alors de quelques pas en secouant la tête négativement, puis s'arrêta et réfléchit. De toute façon, elle n'avait pas le choix, ses pleures ne changeraient rien. Elle regarda la porte où attendait le vétérinaire, puis l'homme au tatouage. Finalement elle fit un "oui" timide de la tête puis, avec hésitation vint prendre la main de l'humain dans la sienne. Le vendeur fut assez surpris de sa réaction, l'hybride qui, normalement était si peureuse, on aurait dit qu'elle avait une totale confiance en cet homme.

Elle se dirigea d'un pas hésitant vers la porte, tenant toujours fermement l'homme par la main. Le vétérinaire sourit, puis la fit asseoir sur la table, essayant de la rassurer du mieux qu'il pu. Il passa sa main dans les cheveux bleus de la petite chose, puis prépara la seringue. Il regarda l'homme, puis l'hybride et sourit de nouveau avant de dire.

-"Ne regarde pas la seringue, ça ne fera que plus t'angoisser. Regarde plutôt ce beau jeune homme, je te promet que tout ira très vite et que tu ne sentira rien."

Elle soupira un instant, essayant de calmer son corps qui tremblait déjà comme une feuille. Puis, doucement, son regard se leva vers son inconnu, elle ressera lentement l'emprise qu'elle avait sur sa main et planta son regard dans le sien. Elle fut tellement absorbée par celui-ci qu'elle ne sentit finalement pas que le vétérinaire avait déjà fini de lui faire son vaccin. Quand celui-ci lui dit que c'était fini, elle fut surprise, regarda son bras, le bougea comme pour voir si il était toujours là, puis sourit. Son premier sourire depuis un bout de temps. Elle avait l'impression de retrouver cette joie de vivre qui avait jadis habité son corps.

Le vétérinaire r'acompagna l'hybride et l'homme a la porte du cabinet, remerciant au passage l'homme pour la gentillesse qu'il avait eu de l'accompagner, puis dit au revoir a la petite chatte. Celle-ci se tourna vers l'homme, elle lui lâcha la main en rougissant, tendis que le vendeur attendait patiement le feu vert pour la remettre en cage. Finalement, ces quelques mots sortirent de sa bouche. Une voix a la fois douce et hésitante.

-"Merci..D'avoir été là."

Elle baissa son regard pour fixer le sol, rougissant de plus belle elle se frotta les joues comme pour faire partir cette petite couleur qui la rendait si mignonne. Puis le vendeur s'avança, comme pour l'obliger a clore cette discussion. Elle s'écarta alors de l'homme et se tourna vers sa cage. Commençant a y entrer elle s'arrêta brusquement et dit.

-"Au fait ! ..Heu..J..Je m'appelle Candice."

Pourquoi elle lui avait dit comment elle s'appelait ? ça se trouve, il en avait rien a faire. Sur le moment, elle se trouva ridicule, ses joues devinrent rouges tomates tendis que le vendeur s'impatientait. Finalement, elle trouva qu'elle ne l'avait pas remercié assez dignement et, ne pouvant se ridiculiser plus, elle lui sauta au cou pour déposer un baiser des plus innocents sur sa joue, avant de filer dans sa cage pour se cacher dans sa couette. Elle était rouge de honte.




Dernière édition par Candice le Sam 27 Avr - 15:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Ven 26 Avr - 22:29






"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."


Laekin sentit la main de la jeune hybride prendre la sienne. Il se mit debout, la suivit jusque dans le local du vétérinaire et regarda la pièce.

-*Tu m'étonne qu'elle ne soit pas en confiance pour sa piqûre, on dirait un laboratoire où on dissèque pour des expériences*.

Il réagit tout de suite et regarda l'hybride. Heureusement celle-ci n'avait pas fait attention au manque de confiance de Laekin dans l'endroit où ils se trouvaient. La petite chose lui serra la main et subit sa piqûre sans bouger. Mais Laekin ne pensait plus au vaccin, il était absorbé par ces yeux magiques. Le vétérinaire, une fois sa tache accomplit, accompagna Laekin et la jeune hybride à la porte du local avant de retourner à ses affaires.

-"Merci...D'avoir été là."

Laekin ne réagit pas, perdu dans les yeux de la fille en face de lui. Elle détourna le regard en rougissant. Il tomba sous le charme, cette jeune petite hybride lui plaisait énormément. Il eu un sourire quand il la vit se frotter les joues pour arrêter de rougir. Puis le vendeur s'avança afin de clore l'échange entre l'hybride et Laekin. Celui-ci se frustra et regarda le vendeur avec un regard noir.

-*C'est pas dans ton rôle de me la vendre, abrutis*.

La petite hybride qui était déjà en train de s'éloigner s'arrêta un instant et dit.

-" Au fait! Heu...J...Je m'appelle Candice."

Candice, ce prénom résonna dans la tête de Laekin. Il avait l'impression de n'entendre que ceci, comme une douce mélodie à l'oreille. Quand il commença à réagir il la sentit sauté à son cou et lui déposer un tendre baiser sur la joue puis elle courra jusque dans sa cage. Laekin essaya de la retenir, n'y parvenant pas, il mit ses doigts sur sa joue à l'endroit exacte du baiser. Laekin n'avait jamais connu de douceur comme un baiser, sa vie d'avant ne lui en avait jamais offert. Il regarda la cage de Candice et marcha vers celle-ci avant de s'y accroupir devant. Il avait comme une boule au ventre et sentit qu'il allait être difficile pour lui de parler.

-"Je sais que cela peut te paraître bizarre, normalement on demande pas votre avis pour ce genre de chose...M...Mais si tu le souhaite....HEU...Je suis seul chez moi et...et...enfin...Je voulais savoir si tu souhaitais venir avec moi. Je veux dire, venir habiter avec moi. Enfin...Que je t'achète...HEU...Désolé je sais pas comment fonctionne le procédé et je ne veux pas t'obliger à quoi que se soit.

Il passa ses mains à travers les barreaux de la cage et tira lentement sur la couette. Il se ressaisit, l'envie de voir ses yeux était trop présente et donc il n'insista pas plus. Il se leva et commença à partir en s'avançant vers le vendeur. Mais avant de se lever, il chuchota quelques mots.

-"Désolé je ne suis pas doué pour montrer mes sentiments et je voudrais vraiment que tu vienne avec moi. Il y a surement de meilleurs maîtres que moi, enfin... Si tu souhaite venir, réagis avant que je sors d'ici".



Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Sam 27 Avr - 11:45




"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."

Clic - Music ♥

Cachée dans sa couette, laissant simplement ressortir quelques mèches de ses cheveux bleus ainsi que sa petite queue féline, Candice était toujours morte de honte. Pourquoi elle avait fait confiance si rapidement a cet homme ? ça se trouve il faisait son gentil mais c'était un méchant, comme les autres. Elle sentait qu'il était toujours là, devant sa cage, mais elle préférait de pas sortir de sa cachette, de peur qu'il se moque d'elle. Puis l'homme se mit a parler, elle redressa ses petites oreilles sur le haut de son crâne et écouta attentivement. Il avait une voix chaude et rassurante, cet humain aurait pu être le maître parfait pour elle, mais elle avait tellement honte.

-"Je sais que cela peut te paraître bizarre, normalement on demande pas votre avis pour ce genre de chose...M...Mais si tu le souhaite....HEU...Je suis seul chez moi et...et...enfin...Je voulais savoir si tu souhaitais venir avec moi. Je veux dire, venir habiter avec moi. Enfin...Que je t'achète...HEU...Désolé je sais pas comment fonctionne le procédé et je ne veux pas t'obliger à quoi que se soit."

C'était bien la première fois qu'un humain demandait a un hybride son avis. C'était sur, celui-ci n'était pas pareil, Candice le sentait, elle le savait. Venir habiter chez lui ? La petite chatte cru d'abord a un comte de fée, enfin elle pourrait sortir de cette cage froide ? Elle pourrait vivre heureuse ? Sentir les rayons du soleil embrasser sa peau et la douce brise du vent caresser ses longs cheveux ? Elle sentit quelque chose tirer sur sa couette, puis finalement la lâcher, elle sentit alors l'homme s'éloigner de la cage. Il murmura alors quelque chose qu'elle n'entendit pas alors totalement mais elle pu en comprendre ces quelques mots.

- ".. Si tu souhaite venir, réagis avant que je sors d'ici".

Plein de questions se bousculaient dans sa tête, jusqu'à présent, on ne lui avait jamais laissé le choix, elle devait obéir et c'était tout. On lui avait appris a vivre pour son maître, a se plier en quatre pour lui et cet homme devant elle lui prouvait tout le contraire. "Réagis petite idiote! ou il va partir pour de bon!" C'est ce que sa conscience lui hurlait tendis qu'elle sortait le bout de sa tête de la couette. Finalement elle bondit hors de celle-ci pour passer son bras a travers les barreaux. Elle réussi a attraper le tissu du haut de l'homme, l'empêchant de s'éloigner plus. Elle leva les yeux et lui sourit tendrement, sa queue féline fouettant l'air de droite a gauche. Le vendeur regardait la scène, de loin, presque ému par la réaction de la petite créature. Elle qui, depuis qu'elle était arrivée ici se montrait si fermée et froide, on voyait dans son regard qu'elle ne voulait qu'il parte pour rien au monde.

-"Je..Je veux venir avec vous, ne me laissez pas ici, s'il vous plais."

Elle lui sourit de nouveau, lâcha son bras, il ne s'en irait pas, elle le savait. Elle se tourna dans sa cage, rassembla ses maigres affaires, c'est a dire, sa grosse couette qu'elle ne lâchait plus ainsi qu'un petit miroir qu'elle gardait toujours avec elle. Candice se rapprocha alors de nouveau vers les barreaux pour le regarder encore une fois. Elle repassa son bras entre les barreaux et vint entourer deux doigts de l'homme avec sa petite main. Le vendeur se rapprocha doucement, tendis que l'hybride avait planté, une fois de plus, son regard dans celui de son nouveau maître.

-"Comment vous vous appelez ?"

Elle savait que, pendant un certain temps, elle ne ferait que l'appeler maître, car c'est ainsi qu'on l'avait éduqué, mais elle voulait savoir comment il s'appelait, ça l'intriguait. Le vendeur vint interrompre l'échange en se rapprochant des deux individus. Il regarda l'homme puis l'hybride et demanda finalement.

-"Vous la prenez ? Nous vous offrons la laisse."

Sur ces mots, il tendit une laisse a l'homme en souriant. Candice regarda l'objet et grimaça, comme si elle avait besoin de ça. Elle savait très bien qu'elle ne pourrait jamais retourné en liberté, elle ne savait pas vivre seule. Même si l'idée de retrouver sa tribu l'attirait, il faudrait des jours et des mois de recherches, seule en pleine forêt. Alors non, elle n'avait pas l'intention de prendre la fuite une fois dehors. Elle voulait profiter, dormir dans un lit, manger de la bonne nourriture et rester en compagnie de cet homme qu'elle voyait a présent comme son sauveur, son héros ou même un prince charmant.




Dernière édition par Candice le Sam 27 Avr - 15:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Sam 27 Avr - 14:56






"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."


Tourné vers le vendeur, il pensait qu'il était peu probable que Candice veuille le rejoindre. Laekin se dit que cette pauvre petite devait avoir peur de lui, comme beaucoup de personne en général, quand il sentit quelque chose retenir sa veste. Il se tourna lentement, ni croyant pas lui même, puis fut soulagé de voir que c'était une petite main qui serrait sa veste. Il leva les yeux et put voir un magnifique sourire sur le visage de Candice. Il la trouvait si mignonne, si attirante.

-"Je..Je veux venir avec vous, ne me laissez pas ici, s'il vous plais."

Laekin s'accroupit de nouveau devant la cage et lui chuchota:

-" Ne t'en fait pas, je suis là et je vais te ramener avec moi."

Candice le lâcha, se retourna pour ramasser ses maigres biens puis revient face à Laekin. Elle approcha sa main lentement vers lui et y saisit deux de ses doigts avec délicatesse. Il fut surprit par la douceur de sa belle hybride, une peau semblable à de la soie. Il entendit les pas du vendeur arriver derrière lui, mais cela lui importait peu il était absorbé par les yeux de Candice et pour rien au monde il ne voudrait s'en défaire.

-"Comment vous vous appelez ?"

Laekin ne réagit pas tout de suite, tellement il était absorbé par les deux saphirs devant lui.

-"La...Laekin...Keegan, mais appel moi tout simplement Laekin et évite de dire maître. J'ai horreur de ce mot."

Le vendeur arriva une laisse à la main, il avait les yeux rouges et Laekin supposa que la scène l'avait touché. La laisse dans la main du vendeur le mit en colère intérieurement. Pourquoi mettre une laisse à une si belle créature. Mais Laekin se ressaisit car il avait oublié que Candice tenait sa main et il avait peur d'avoir trahit sa neutralité habituelle.

-"Vous la prenez ? Nous vous offrons la laisse."

Laekin regarda la laisse du vendeur puis lève les yeux sur le sourire de celui-ci. Il ne put s’empêcher de serrer légèrement la main de Candice. Il la regarda et put voir son visage grimacer à la vue de la laisse. Il réprima comme il put la colère de sa voix.

-"Pas besoin de la laisse, parcontre où signe-t'on ?"

-"Vous la prenez donc?"

-"Cela me semble évident non?"

-"Bien sur, allons donc à la caisse"

Laekin prit la main de Candice pleinement et non plus avec deux doigts puis suivit le vendeur jusqu'au comptoir-caisse. Il se tourna vers Candice, s'accroupit devant elle puis effleura sa joue du bout des doigts. Il lui chuchota calmement quelques mots.

-"Quand j'aurais finis les papiers, n'est pas peur, il va se passer quelque chose, mais surtout n'est pas peur, d'accords?"

Il se leva, remplit le formulaire d'adoption avec hâte. Il ne voulait pas rester une seconde de plus dans cet endroit. Le vendeur prit les documents, les scanna pour garder des exemplaires pour lui puis vérifia les informations avec Laekin.

-"Donc, monsieur Keegan Laekin, acceptez les closes de vente si contre, concernant l'hybride Candice. Elle prend donc le nom de Keegan jusqu’à sa mort ou son retour en animalerie..."

Laekin ne l'écouta plus, il s'était tourné vers Candice et admira la fille devant lui. Il la trouva si belle et se demanda comment il était possible pour lui d'avoir autant de chance. Il se dit qu'il prendrait soin d'elle du mieux qu'il pourrait, bien évidement elle aura son travail à faire au sein de la villa.

-"Souhaitez vous que je la stérilise avant de partir?"

-" Pa...Pardon?!"

-"Beaucoup de maîtres de nos jours préfèrent stériliser leurs hybrides, enfin par risque vous comprenez?... Faut dire que parfois cela peut-être pratique si vous aimeriez profiter d'elle."

Laekin ne réagit pas, mais trembla de rage face au manque de respect qu'il avait envers Candice. Il coupa court au sujet.

-"Ces papiers sont pour moi? Il me semble que le marché est terminé."

-"Tout à fait, si vous le souhaitez..."

La tête du vendeur partit en arrière, ayant subit le choc du poing de Laekin en plein visage. Le vendeur tomba et regarda l'homme en face de lui. Il avait l'air d'un démon, prêt à tuer.

-" Ça va pas? Vous croy..."

-"À partir de maintenant, si je te vois lui manquer la moindre fois de respect. Tu sauras alors ce que c'est que souffrir."

Il se tourna vers Candice, ayant peur qu'elle soit effrayée par lui suite à cette violence soudaine. Il lui sourit car il fut apaisé juste en la regardant, lui tendit la main et lui dit:

-"On y va? Ta nouvelle maison t'attends."



Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Sam 27 Avr - 16:21




"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."

Clic - Music ♥


-"La...Laekin...Keegan, mais appel moi tout simplement Laekin et évite de dire maître. J'ai horreur de ce mot."

Elle baissa les oreilles un instant pensant qu'il l'avait grondé. Maître était un mot qu'on lui avait obligé de dire a tous les humains depuis sa tendre enfance. Elle n'allait pas pouvoir s'en séparer comme ça, ou du moins, il lui faudrait du temps. Puis elle releva doucement les oreilles. Laekin, ça sonnait bien, c'était beau. Elle se demanda d'où ça venait, mais se concentra sur le nom de famille. Keegan, ça collait parfaitement a Laekin. Elle se mit a fixer son maître d'un air pensif et s'imagina, portant ce beau nom de famille. Candice Keegan, ça le faisait déjà rêver. Elle fut rapidement sortie de ses pensées par Laekin qui répondait au vendeur qu'il n'avait pas besoin de laisse, ce a quoi il ajouta qu'il prenait la petite chatte. Elle était heureuse! enfin elle allait partir, sortir d'ici a tout jamais. Elle se dirigea avec son maître au comptoir pour que celui-ci remplisse des papiers.

-"Quand j'aurais finis les papiers, n'est pas peur, il va se passer quelque chose, mais surtout n'est pas peur, d'accords?"


Lui avait dit Laekin tout en lui caressant la joue. Elle se demanda de quoi il voulait parler, elle eu quelques angoisses, qu'elle oublia rapidement, non, son maître n'était pas un méchant. Les hybrides enfermés la regardait, envieux, ils auraient surement adorés être a sa place. Les deux hommes commencèrent a remplir les papiers, Candice quand a elle regardait dehors. Bientôt il n'y aurait plus ces portes vitrées entre elle et le plein air. Elle sourit, mélancolique après toutes ces années de souffrance, elle allait enfin connaitre le bonheur.

-"Souhaitez vous que je la stérilise avant de partir?"


-" Pa...Pardon?!"


-"Beaucoup de maîtres de nos jours préfèrent stériliser leurs hybrides, enfin par risque vous comprenez?... Faut dire que parfois cela peut-être pratique si vous aimeriez profiter d'elle."


Candice sursauta et écarquilla les yeux. La faire stériliser ? La jeune hybride avait déjà entendu un humain prononcer ce mot concernant son esclave. Apparemment celui-ci avait subi une opération et avait ensuite souffert. Candice ne voulait pas le même sort! elle leva vers son maître, des yeux mélangeants une certaine peur mais aussi de la confiance. Elle savait qu'il n'accepterait pas une telle opération pour elle. Tout a coup, elle sentit quelque chose se développer en Laekin, rien de bon, c'était presque effrayant. Elle le regarda d'un air innocent et recula de quelques pas.

-"Ces papiers sont pour moi? Il me semble que le marché est terminé."

-"Tout à fait, si vous le souhaitez..."

Ce qui se passa ensuite choqua la petite hybride, un tel excès de violence, de la part de son si gentil maître. Elle recula, serrant aussi fort qu'elle le pouvait sa couette contre elle et observa Laekin. Celui-ci venait de mettre une belle droite au vendeur, qui tomba suite a la puissance du coup. Il n'avait pas l'air de comprendre ce qu'il lui arrivait, Candice ne le comprenait pas non plus. Puis elle compris que cela partait d'une bonne attention, le vendeur avait manqué de respect a la jeune femme, Laekin lui avait simplement appris les bonnes manières. Cela lui rappela les séances de dressage a la dur qu'elle avait subie. Lorsqu'on la ruait de coups jusqu'à ce qu'elle comprenne. Le manque de respect face a un hybride était quelque chose d'habituel dans les animaleries, aussi Candica pensa que les coups n'étaient pas la meilleur solution pour résoudre un problème. Son maître se tourna vers elle, il sembla rapidement apaisé, il sourit en tendant la main a la jeune hybride qui recula de deux pas.

Elle tenait toujours fermement sa couette contre elle, tendis que tous les clients observaient la scène, outrés par le comportement de Laekin, et curieux de voir si la jeune créature allait finalement le suivre. Candice regardait l'homme de haut en bas avant de planté un regard méfiant et douteux dans le sien. En temps normal, elle aurait directement couru dans sa cage, mais elle savait que Laekin n'avait rien de méchant dans le fond, qu'il était gentil. Il avait fait ça pour elle, comment lui en vouloir ? Elle s'avança finalement de quelques pas, fronça légèrement les sourcils avant de finalement venir contre lui, l'entourant comme elle pu avec ses petits bras.

-"Je..Je ne veux plus que vous fassiez ça pour moi. Je..C'est pas bien de se battre et puis, c'est un comportement normal en animalerie vous savez, nous sommes habitué a ce genre de chose."

Elle s'écarta légèrement pour poser ses mains sur le torse de l'homme, le regarda avant de le gratifier d'un sourire. Il était beau, et elle se sentait tellement en sécurité avec lui, elle savait que temps qu'il serait là, il ne pourrait rien lui arriver. Elle frotta affectivement sa tête contre le torse de Laekin avant de déposer un baiser sur son menton, l'endroit le plus accessible pour elle, même sur la pointe des pieds. Elle se décolla définitivement pour glisser sa main dans la sienne et sourit une nouvelle fois.

-"On rentre a la maison ?"

Tout serait plus simple maintenant qu'il était là. Elle était impatiente de voir a quoi ressemblait son nouveau chez soi, elle avait hâte d'en savoir plus sur la vie de son maître ainsi que sur son passé. Elle voulait tout connaître de lui. Elle jeta une dernière fois un coup d’œil a sa cage, comme pour lui dire adieu, et regarda Laekin, dans son sourire on pouvait voir toute la joie qu'elle éprouvait a ce moment là. Si elle avait pu crier cette joie sur tous les toits, elle l'aurait surement fait depuis quelques minutes.



Revenir en haut Aller en bas


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   Sam 27 Avr - 20:51






"J’AVAIS TROUVE LA LIBERTÉ. PERDRE TOUT ESPOIR, C’ÉTAIT CA LA LIBERTÉ."


Laekin vit Candice reculer de quelques pas lorsqu'il lui tendit la main, cela l'attristé car il ne voulait surtout pas lui faire peur. Il la vit hésiter un moment, qui lui parrut être une éternité, puis elle avança lentement pour se blottir contre Laekin.

-"Je..Je ne veux plus que vous fassiez ça pour moi. Je..C'est pas bien de se battre et puis, c'est un comportement normal en animalerie vous savez, nous sommes habitué a ce genre de chose."

-"J'ai du te faire peur, excuse moi...Mais sache qu'il est hors de question qu'on te rabaisse devant moi et tu n'as pas à avoir l'habitude d'être soumise. Cela c'est ton passé ! Nous deux, toi et moi, on forme une équipe dorénavent. Tu n'es plus inférieur à qui que se soit ! Il faut que tu sache une chose, c'est qu'il faut parfois se battre pour ce que l'on croit et surtout pour ce que l'on aime. Ah une dernier chose ne me vouvoie pas, ça me mets mal à l'aise."

Laekin avait dit l'avant dernière phrase avec le doigts pointés sur le coeur de Candice, puis les derniers mots le doigt dirigé sur son front et tout ça avec le sourire aux lèvres. Il la serra contre lui. Quand elle posa ses mains sur son torse, lui sourit et se dressa sur la mointe des pieds pour lui faire un bisou sur le menton. Laekin était perdu, il devint rouge, ce qui était tellement inhabituel chez lui. Il réagit quand sa princesse lui prit la main et lui parla.

-"On rentre a la maison ?"

Il s'accroupit et lui embrassa le front tendrement, pour récupèrer sa confiance totalement. Il se releva lentement et amena Candice vers la sortie.

-"Avant ça on va se promener et faire des amplettes, tu va pas garder ces vêtements tout le temps. J'ai pas de vêtements à ta taille chez moi, puis autant se faire plaisir avec un peu de shopping."

Il lui fit un clin d'oeil et ils sortirent dans la rue en direction des magasins.

La suite Ici



Revenir en haut Aller en bas


Je suis Contenu sponsorisé
Et je suis

MessageSujet: Re: "J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."   

Revenir en haut Aller en bas
 

"J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. .."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si il y avais personne, oseriez vous sortir tout nu dans la cour ?
» Objectif et Progression
» Comment tout perdre en 2 min 30 !
» J'avais tout, je n'ai plus rien
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Human Puppet :: Archives :: RP'S-