Who do you think you are ? [ PV Jolly ]


Partagez | 
 

 Who do you think you are ? [ PV Jolly ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Un petit soumis ♥

avatarJe suis Leo.
Et je suis Un petit soumis ♥
Messages : 18
Fiche de présentation : We can all be Kings and Queens

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 ans
Sexe: Homme
Groupe: Hybride XY Docile

MessageSujet: Who do you think you are ? [ PV Jolly ]   Jeu 20 Juin - 15:51




I f*cking hate this
CRÉDIT CSS
Depuis le temps, Leo avait arrêté de compter les jours. Ça ne l'occupait même plus. Non, ça lui rappelait l'ennui de l'existence, et son envie de dormir qu'il était incapable de satisfaire. Il était encore en train de passer une nuit assez terrible d'ailleurs. Impossible de fermer l’œil, peu importe à quel point il en avait besoin. Il s'était réveillé en pleine forme à 3 heures du matin, et impossible de se rendormir. Il n'était même pas fatigué et s'était donc mis à chercher un truc quelconque à faire. Sauf qu'il n'y avait pas des masses d'occupations dans cette merveilleuse cage. N’importe qui l'aurait remarqué. Jamais le Neko n'avait connu quoi que ce soit de plus ennuyeux de cet endroit la nuit. La plupart des autres Hybrides avaient réussi à s'endormir, avec ça. Autrement dit , personne avec qui discuter pour passer le temps. Non pas qu'il soit particulièrement sociable ou qu'il aime parler, mais disons que ça l'occupait. et que se coltiner un(e) quelconque débile profond(e) était toujours mieux que de rester assis , seul, dans le noir, à ne rien faire . Seul face à une certaine paranoïa et son ennui. En effet, les respirations plus ou moins calmes et plus ou moins bruyantes des autres êtres vivants faisaient un bruit de fond tout sauf agréable. certaines bougeaient dans leur sommeil . Nerveux, il sursautait comme un malade au moindre bruit que son esprit jugeait suspect. C'est à dire à peu près toutes les minutes , quand il avait de la chance. Et puis , du coin de l’œil, il avait l'impression de voir des choses bouger dans le magasin . Des petits monstres quelconques, qui en plein jour ne lui auraient fait aucun effet. Mais là, maintenant, ça lui faisait peur comme pas possible. Le rouquin savait que c'était stupide, que ces êtres n'existaient peut être même pas , et pourtant. En ce moment précis, il se détestait . Et il ne pouvait rien y faire. De nouveau, un espèce de tintement. Sans doute quelqu'un avait-t-il renversé son bol d'eau. On leur donnait de quoi subsister dans des récipients métalliques . D'ailleurs , comme un idiot, il avait déjà réussi à se blesser avec. Ce souvenir lui arracha un soupir agacé . Oui, même dans un endroit avec aussi peu de choses l'univers était contre lui. C'était assez affligeant. Mais se lamenter sur son sort n'amènerait sans doute rien de bon. Voire rien du tout. Facepalm . Leo attrapa son bol d'eau et en avala quelques gorgées. Elle était relativement fraîche, avec un goût métallique qui lui rappelait du sang. Beuah .

***

Il était donc resté lamentablement affalé jusqu'à l'ouverture du magasin , ses yeux dorés clos parce que les garder ouverts était fatiguant. Et parce que ça lui évitait de voir des choses qui n'existaient pas bouger, calmant un minimum son stress . Juste un peu, parce qu'au niveau du bruit ça n'allait pas mieux. Il les avait courageusement ignorés. Au mieux. Maintenant le Neko entendait des gens entrer dans l'animalerie. de plus en plus nombreux, de plus en plus bruyants. Il était près de l'entrée, avec ça. Le meeeeilleur endroit. Tsss . Allongé sur le dos, les bras croisés derrière la tête en guise d'oreiller, il se demandait si ce ne serait pas mieux d'avoir l'air un minimum attentif. Il voulait quitter cet ennui après tout. mais pas avoir l'air de ridiculement supplier les gens de l'emmener pour autant. Bon, autant rester affaler et faire mine de dormir. Ça réglait le problème. Ou pas. Le jeune homme se crispa en entendant quelqu'un l'interpeler d'une voix plutôt forte. Il l'ignora, le méprisant en silence . Tout en se disait que cette personnes n'avait vraiment pas de manières. Un coup de pied fut alors donné à sa cage, produisant un bruit de métal désagréable. Une exclamation surprise lui échappa tandis que, de nouveau, le rouquin se crispait. Cette fois ses yeux s’ouvrirent en grand. Et il dut faire face au vendeur en personne, l'air prodigieusement agacé par le comportement pour le moins insolent de la créature en cage. Très peu impressionné, il regagna son calme en quelques secondes et lança son meilleur regard de mépris total à l'être grassouillet qui le prenait de haut. Non mais sérieusement, on "réveille" pas les gens comme ça. Nouveau coup de pied dans la cage. Le rouquin se mit debout presque immédiatement, les oreilles couchées en arrière, se retenant à peine de se mettre à l'injurier copieusement.

" QUOI , p*tain ? Tu vois pas que j'essaie de dormir ?! "

Politesse ? Quelle politesse ? S'il voulait de la courtoisie il n'avait qu'à en montrer . Et alors, peut être, s'il était d'humeur, Leo lui répondrait poliment. Pas sûr qu'il ne change pas d'avis au dernier instant et ne se mette à rire en voyant son visage. Cela dit la réponse n'eut pas l'air de le satisfaire. Oh, pourtant il s'était retenu d'en dire plus. En effet, impossible de réagir à temps pour éviter que , en passant la main entre les barreaux de la cage, le vendeur empoigne solidement le t-shirt de son interlocuteur. Juste pour le repousser violemment contre le "mur" opposé. Sur le coup ça lui coupa le souffle, et il fut incapable de répondre aux paroles venimeuses lâchées à son intention. :

" Ta gue*le , Leo . Les minables comme toi ça se la ferme. "

Ha-ha. Merci beaucoup, super sympa de ta part. Ça donne vraiment envie de se comporter gentiment, ce genre de paroles d'encouragement. Bref, il se contenta de la fermer en retombant à genoux pendant que l'autre s'éloignait. Aïe. Ça allait sans doute lui faire des bleus. Ce type lui donnait vraiment envie de vomir. S'asseyant en tailleur après avoir remis ses cheveux en ordre histoire de se donner une contenance , Leo constata que cette petite scène avait attiré quelques badauds. Quoi ? Ils voulaient voir s'il s'en remettait ? S'il se mettait à pleurer bêtement ? Faut pas rêver non plus . Levant la tête, il parcourut leurs visages de son regard agacé.

" Vous avez rien de mieux à faire ? "

Râla-t-il à voix basse, se tenant à présent la tête d'une main. Super, maintenant le mal de crâne. Avec ce bruit... La journée allait être longue.


Dernière édition par Leo. le Ven 21 Juin - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatarJe suis Invité
Et je suis Invité

MessageSujet: Re: Who do you think you are ? [ PV Jolly ]   Jeu 20 Juin - 18:03

Cela faisait plusieurs années... Que je m'étais retrouvé seul avec Kioshi. Cette petite tête brune était très courageuse, pourtant, je savais très bien qu'il souffrait de cette absence. Mais je ne pouvais rien y faire, la solitude m'avait piégé dans ses bras et ne voulait plus me lâcher. Pourtant, mon fils ne cessait de me tanner pour que je comble le vide, que je refasse ma vie. Un petit bout de huit ans qui me dit ça... J'aurais tout vu. Mon réveil n'avait pas sonné ce matin, pourquoi ? Parce que je suis en congé pour une semaine, et forcé en plus. Mes collègues avaient vu mon état de fatigue et m'avaient obligé à me reposer Donc du coup, je me retrouve à la maison... Et je m'ennuie, enfin, non pas vraiment. J'ai Kioshi avec moi. Bref, j'avais donc prit mon temps pour me sortir du lit. Du moins, c'est ce que j'avais espéré faire, si mon fils ne m'avait pas réveillé à sept heure. Il s'était pointé dans ma chambre, un oreiller qui faisait sa taille au moins, dans les bras, et m'avait demandé s'il pouvait dormir avec moi. Ne pouvant lui dire non, je l'avait laissé monter dans mon pieu, aussitôt, il s'était rendormi. Moi aussi d'ailleurs. Trois heures plus tard, nos yeux s'ouvrirent avec lenteur, dur d'émerger. Je m'étais levé plus ou moins rapidement du matelas, pour prendre la direction de la douche. Autant se réveiller directement.. Après avoir finit, c'était le tour du garçonnet. Lui, il préférait un bain. Je le laissait donc barboter dans l'eau, le temps que j'aille faire un petit déjeuner rapide.

Après tout ceci fait et terminé, Kioshi revint à l'attaque... En ce qui concernait ma solitude.

« Kioshi... Bon... D'accord, d'accord. T'as gagné. Je sais où pourrait aller, mais si je ne trouve rien, tu me laisse tranquille avec cette histoire... Promis ? »

Mon fils sourit aussitôt, ravi d'avoir réussit à me faire changer d'avis.

« Promis ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Une fois habillés, nos pas nous menèrent rapidement en ville. Quel monde à cette heure ! A certains endroits, il était difficile de se frayer un chemin, autant dire que pour rentrer dans les magasins, c'était mort. Une enseigne attira le regard curieux de mon enfant, celui-ci ne perdant pas un instant pour me tirer par la manche de ma veste. Qu'avait-il vu encore ? Eh.. ? Une animalerie ? Pas le temps de dire quoi que ce soit, que je fus entraîné à l'intérieur. Je m'attendais à trouver des animaux tout à fait normaux.. Mais à la place, il y avait des humains.. Des humains avec des attributs d'animaux. C'était donc ça les fameux hybrides. Je n'en avais jamais croisé. Un soupire atteignit mes lèvres, tandis que Kioshi me traînait dans les allées. Il y avait tout un tas de cages, à vrai dire, je ne savais pas où donner de la tête. Quelques bruits sourds attirèrent notre attention. Un homme semblait frapper un hybride... Quel enflure ce type, de quel droit s'attaquer t-il ainsi à ce jeune homme. Jeune homme plutôt mignon au passage.

Dans un mouvement de foule, Kioshi et moi approchâmes la scène d'un peu plus près. Le pauvre avait l'air tout de même sonné... une réplique de sa part et tous les gens avaient disparut. A part notre petit duo. Ce n'est pas comme ça qu'il se fera adopter... La petite tête brune me lâcha la main pour aller s'asseoir rapidement devant la cage du rouquin.

« Papa ! On le prend ?! »

Q-quoi ? Ce n'est pas un peu précipité ? Certes il est mignon, mais tout de même, je ne me sens pas prêt... Oh.. Je ne me sentirais sans doute jamais prêt.. Alors autant essayer malgré mes réticences. Je m'approchais à mon tour et m'accroupis face à la créature.

« Salut.. C'est quoi ton nom, jeune homme ? »

Je ne voulais pas l'effrayer, ou l'agacer. Je voulais juste faire un peu plus ample connaissance avant de faire un choix. Le vendeur, non loin de là, observer la scène avec attention. Forcément, s'il y avait de l'argent à la clef, c'était intéressant. Kioshi s'et de suite accrochés aux barreaux, peu effrayé par le jeune homme enfermé de l'autre côté. Cette cage ne devait pas être des plus confortables.. Je plaignais ces pauvres créatures, enfermés durant des journées entières sans jamais voir la lumière du jour.

« Je ne sais pas si un père de famille t'intéresse, mais si tu le souhaite, je peux t'aider à sortir d'ici. Vous n'êtes pas bien traités de ce que j'ai pus voir. »


Mon regard se tourna lentement vers le gérant de la boutique, celui-ci ne fuyant en rien mes yeux. Je vois que monsieur n'a pas peur... Bref. Je regardais le jeune hybride en attendant une quelconque réponse de sa part. Je doutais sérieusement tout d'un coup. Allait-il accepter ma proposition ? Pourquoi ça me préoccupait maintenant ? D'habitude je m'en fiche... Kioshi, de son côté, tentait d'ouvrir la cage en jouant avec la petite poignet. Malheureusement, la serrure était fermée à clef. Le vendeur était d'ailleurs agacé par le comportement de mon fils.. Mais moi, personnellement, je m'en fichais. Je n'allais pas le lui interdire.


[ J'espère que ça te plairas ^^ dis moi si tu veux que je rajoute quelque chose ] 
Revenir en haut Aller en bas

Un petit soumis ♥

avatarJe suis Leo.
Et je suis Un petit soumis ♥
Messages : 18
Fiche de présentation : We can all be Kings and Queens

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 ans
Sexe: Homme
Groupe: Hybride XY Docile

MessageSujet: Re: Who do you think you are ? [ PV Jolly ]   Ven 21 Juin - 0:10




Sortir ? Vous rigolez, là ?
CRÉDIT CSS
Son commentaire pour le moins désagréable eut en tout cas son utilité. En effet, constatant non seulement qu'il n'avait rien mais en plus qu'il était de mauvaise humeur, les gens retournèrent à leurs occupations. Pour peu que regarder quelle "bestiole" ils allaient acheter soit une occupation. Et lui ? Actuellement il soupirait avec agacement en se retenant de commencer à rager tout seul. Ce ne serait pas vraiment une activité productive. ...bug... comme si qui que ce soit pouvait avoir une activité productive dans cette situation ! Assis. Seul . Dans une p*tain de cage . Avec un bol de truc sans doute déjà vomi, et un bol d'eau. WOW . Il irait très loin, c'était sûr. Dans sa frustration il ne se rendit même pas compte que deux personne étaient restées. Ni qu'ils s'approchaient de lui, d'ailleurs. Sans mentir, il n'espérait rien venant d'aujourd'hui. Non, les gens l'avaient directement catalogué comme violent, impoli et insolent. Bon , seul le premier adjectif était faux, mais tout ça pour dire qu'il y avait assez peu de chances qu'on l'emmène. S'était immédiatement désintéressé de l'intérieur, il pensa d'abord que les deux humains se dirigeaient ailleurs, qu'ils allaient contourner sa cage et aller voir un(e) quelconque Hybride de l'autre côté. Eeeet... non . Wut ? Leo leva la tête vers un visage qui, évidemment, lui était inconnu. Un petit garçon brun qui souriait, assis devant lui. La seule chose qui les séparait , c'était la rangée de barreaux. Qu'est-ce qu'il voulait ? Si c'était pour des commentaires faussement humoristiques, il s'en passerait volontiers. Remarque, à cet âge on est pas comme ça ... si ? Non. Curieux, le rouquin se rapprocha un peu .

« Papa ! On le prend ?! »

Demanda alors le petit , sans doute à l'intention de l'homme derrière lui , lequel s'accroupit pour être également à la hauteur du Neko. Ce gosse avait dû se cogner la tête , ce n'était pas possible. Un truc comme ça. Est-ce qu'il avait même entendu le commentaire de tout à l'heure ? Peut être qu'il n'avait pas compris , parfois, les enfants ... Nan, il s'était montré explicite, ça n'avait rien d'une question. Juste une autre manière de dire " fichez le camp , vous me gonflez " .  Ça ne lui avait pas fait peur, ça ne l'avait pas dissuadé de s'approcher, apparemment. Bon. Être désagréable avec tout le monde juste parce qu' UN abruti lui tapait sur les nerfs n'était pas forcément le comportement le plus intelligent. Et puis cet enfant ne lui avait rien fait , de toutes manières. Ce serait encore plus idiot de s'énerver sur lui. Le jeune homme baissa de nouveau la tête tandis que ses oreilles se baissaient. Toujours ce mal de crâne pourri. Cachant la moitié de son visage dans une main, il ferma les yeux quelques instants , respirant calmement pour essayer de se reprendre . Ou attendre que ça passe. Quelque chose. Il était fatigué, manquait de sommeil, de mauvaise humeur, et en plus sa tête le lançait. Journée de m*rde. Dire que ce n'était pas fini. Si au moins il était capable de dormir pour passer le temps. Mais apparemment son organisme n'était pas assez sympa pour lui accorder ce plaisir. Ha-ha, pour ne rien changer. Il se calmait peu à peu . De toutes manières, Leo se sentait trop fatigué pour être en colère durablement. Faut pas croire, ça dépense de l'énergie.

« Salut.. C'est quoi ton nom, jeune homme ? »

Demanda celui qui, manifestement, était le père du petit. Plutôt poliment, d'ailleurs. Chose à laquelle il n'était pas habitué. Finalement le vendeur ne s'était pas éloigné. Il devait trouver curieux que quelqu'un s'approche de sa cage. Lui-même trouvait ça curieux, alors ... Bref, il voulait sans doute voir si ça lui rapporterait de l'argent et le débarrasserait du rouquin. Sûr, ça devait lui coûter un bras de le garder. Il devait dépenser beaucoup pour acheter le vomi remplissant tous les deux jours son bol. Quand il mangeait. Oui, c'était sarcastique. Mais il ne mentait pas. Cette chose, invariablement marronâtre , était souvent à moitié liquide, avec une odeur le faisant penser à de la décomposition. Charmant . Ses yeux dorés passèrent brièvement vers le coin de sa cage où était posé ledit bol. Le plus loin possible de là où il dormait. Et de l'eau. Parce que l'odeur l'imprégnait , sinon , c'était un phénomène assez surprenant. Puis il regarda l'homme qui venait de lui parler bien en face.

« Je ne sais pas si un père de famille t'intéresse, mais si tu le souhaite, je peux t'aider à sortir d'ici. Vous n'êtes pas bien traités de ce que j'ai pu voir. »

L'intéresse ? Euh... euh... wut ? Sur le coup cette idée lui parut bizarre et il se sentit un peu gêné mais essaya de ne pas le montrer. Ça devait quand même bien se voir sur son visage. Il ne savait pas cacher ses émotions de toutes manières. C'était le genre de choses qui l'avaient toujours dépassé , et qui quoi qu'il arrive n'avaient pas l'air de servir à grand-chose. En tout cas il ne pensait pas se retrouver face à des situations où ça lui serait utile. Mais au final la première partie de la phrase n'était pas la plus importante. Il venait de lui proposer de sortir, là ? Wow, une première. Pourtant il avait sans doute été témoin de son comportement. Voilà qui était plutôt surprenant. Peut être que c'était juste parce que son fils lui avait demandé. Et non, ils n'étaient pas bien traités. Ils étaient considérés comme de la m*rde, littéralement, c'était affligeant. Le pire, c'est que ça n'avait l'air de ne vraiment choquer personne. Et le vendeur trouvait ça parfaitement normal, comme le confirmait le fait qu'il n'aie pas le moins du monde honte de son comportement. Comme si c'était légitime et qu'il considérait avoir fait précisément ce qu'il fallait. Enfin bref. Un bruit énervant attira l'attention de Leo. Il tourna la tête dans cette direction pour se rendre compte que le gamin jouait avec la poignée de sa cage. Enfin, il ne jouait pas vraiment, il essayait d'ouvrir. Un un sourire amusé apparut sur son visage. Si les choses étaient aussi faciles, ça se saurait. Pourtant le vendeur regardait ça d'un air désapprobateur, comme si cette porte fermée à clé allait , par magie, s'ouvrir. Le bruit ne lui plaisait vraiment pas. Ça le crispait. Il s'approcha donc du garçon pour attraper son poignet et l'enlever doucement de la poignée. Surtout, ne pas lui faire peur , ça allait mal tourner.

" Tu pourrais arrêter ça, s'il te plait ? C'est fermé, et le bruit fait mal à la tête ... "

Fit-t-il , à voix basse. Rien qu' à son ton on sentait qu'il était fatigué. Très fatigué, et qu'il s'endormirait volontiers sur place si seulement c'était possible. Lâchant son poignet, le Neko tourna la tête vers le père de l'enfant. Oui, il fallait tout de même répondre à ses questions maintenant que le bruit avait cessé a priori durablement.

" Je m'appelle Leo, et vous ? "

Oui, lui il le vouvoyait . Certains lui avaient dit de ne pas le faire, parce que ça leur donnait l'impression d'avoir un million d'années. Le commentaire l'avait fait rire, mais il n'avait pas arrêté pour autant. On lui avait appris , avant , à vouvoyer les adultes. Mais il méprisait le vendeur alors il ne l'avait jamais vouvoyé. C'était une marque de respect qu'il ne méritait absolument pas. Par contre, pour les autres adultes c'était un peu comme un code , un automatisme dans sa tête. Donc voilà. Peut être que son nom ne serait pas utile, mais tant pis.  

" Eh bien on va dire que mon "hôte" n'est pas vraiment commode, le sol pas super confortable et la nourriture... répugnante , mais on s'y fait . "

Reprit le rouquin, sur un ton sarcastique, souriant légèrement . Non, en fait on ne s'y faisait pas. On était juste plus trop surpris, voilà tout. Les commentaires sur la vie à l'animalerie semblèrent énerver ledit "hôte" , mais il ne pouvait pas vraiment faire quoi que ce soit maintenant. Il devait se montrer poli, c'est tout. Du coup Leo en profitait . Il ne pourrait pas nier de toutes manières, c'était vrai. Un regard noir lui fut lancé . Regard qu'il soutint quelques instants avant de reporter son attention sur l'inconnu , redevenant un minimum sérieux.

" J'aimerais sortir, si vous m'emmenez je serais reconnaissant . Mais ce n'est pas à moi de décider, de toutes manières. "

Défaitiste ? Qui ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sans foi ni loi

avatarJe suis Anarchy
Et je suis Sans foi ni loi
Messages : 113

♥ INFO DU PERSONNAGE♥
Âge : 19 piges
Sexe: Femme
Groupe: Hybride XX Rebelle

MessageSujet: Re: Who do you think you are ? [ PV Jolly ]   Sam 29 Juin - 13:49

Je clôture ce rp puisque Jolly Oda est partit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis Contenu sponsorisé
Et je suis

MessageSujet: Re: Who do you think you are ? [ PV Jolly ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Who do you think you are ? [ PV Jolly ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Broyeur La PAVONI Jolly JDR
» Question sur Mazzer Super Jolly
» Super Jolly mais pas Super Pratique...
» [Résolu] Mazzer Super Jolly, cherche une notice
» Réglage Mazzer Super Jolly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Human Puppet :: Archives :: RP'S-